La France

Le Bénin libère 30 opposants lors de la visite de Macron

La justice béninoise a annoncé ce mercredi qu’une trentaine d’opposants détenus lors des élections présidentielles d’avril 2021 qui avaient été entachés de violences ont été libérés lors d’une visite du président français Emmanuel Macron dans ce pays africain.

Trente détenus pour des crimes commis pendant la période électorale d’avril 2021 ont été libérés et placés sous contrôle judiciaire par le Tribunal béninois pour la répression des crimes économiques et du terrorisme (CRIET, pour son acronyme français), a rapporté Radio Frissons.

A noter que parmi les prisonniers politiques sortis de prison et placés sous contrôle judiciaire figurent, entre autres, l’ancien ministre Houdou Ali et la militante Nadine Okoumassou, comme le rapporte ‘La Nouvelle Tribune’.

Macron et son homologue béninois, Patrice Talon, dans l’entretien qu’ils ont tenu ont abordé des questions politiques lors de leurs échanges privés, sans donner plus de détails.

Le Bénin est un pays que l’Elysée considère « de plus en plus connecté aux enjeux sahéliens ».