Sport

L’Argentine et le Chili ont fait match nul dans un match difficile et le Paraguay a battu la Bolivie

Comme lors du dernier match de qualification, l’Argentine a repris le dessus au tableau d’affichage, mais a gaspillé la différence et a fait match nul 1-1 avec le Chili dans un duel très disputé. Ensuite, le Paraguay a inversé le désavantage initial et a battu la Bolivie 3-1, qui a joué toute la seconde mi-temps avec un homme de moins.

Ce lundi 14 juin, l’action du groupe B a débuté lors de la Copa América 2021 au Brésil avec un duel d’équipes aux ambitions entre l’Argentine et le Chili. Une fois de plus, et comme cela s’est produit il y a quelques jours lors des tours de qualification pour la Coupe du monde Qatar 2022, ils ont signé un match nul 1-1 dans un match disputé.

L’avant-première du match au stade olympique Nilton Santos de Rio de Janeiro a été marquée par un hommage à l’idole mondiale du football récemment décédé, Diego Armando Maradona. Presque en hommage à la star, Lionel Messi a répondu par un superbe but mais Eduardo Vargas, en début de seconde période, a nié la victoire des Argentins.

Après quelques minutes avec la domination chilienne, l’Argentine a pris le contrôle des actions et a eu des chances évidentes de se convertir. Mais le but n’est venu qu’à la 33e minute: une faute commise par Giovani Lo Celso a donné un coup franc au capitaine de l’Albiceleste, qui l’a parfaitement exécuté pour l’adapter à côté du côté gauche du filet. Le gardien Claudio Bravo n’a rien pu faire, bien qu’il connaisse Messi pour avoir partagé les rangs à Barcelone.

A la 37e minute, Lautaro Martínez était proche de marquer après une bonne passe de Gonzalo Montiel, mais il n’a pas eu de précision dans le tir.

Lionel Messi lors de ses débuts en Copa América contre le Chili
Lionel Messi lors de ses débuts en Copa América contre le Chili © EFE / Antonio Lacerda

En seconde période, les ‘Rouges’ sont sortis déterminés à égaliser et ont su profiter des erreurs défensives de ceux menés par Lionel Scaloni. À la 56e minute, Arturo Vidal a exécuté sur penalty, après avoir subi une infraction de Nicolás Tagliafico que l’arbitre colombien Wilmar Roldán a sanctionnée en deuxième instance, après avoir été analysée par le VAR. Le gardien argentin Emiliano Martínez a sauvé le tir du milieu de terrain, mais le ballon a touché la barre transversale et il y avait Eduardo Vargas, qui n’a pas pardonné le rebond et a fait match nul pour son équipe.

Le match nul a ravivé les fantômes proches de l’Argentine, qui venait d’ajouter deux nuls à la date des doubles éliminatoires, avant la Copa América, après avoir perdu l’avantage initial: contre le Chili, ils ont également égalisé 1-1 et contre la Colombie ont perdu le début 2-0 et subi 2-2 dans le dernier jeu du match.

A égalité, l’Albiceleste est revenu à la charge à la recherche de la victoire, mais sans clarté et contre une équipe chilienne qui a choisi de protéger le point. Messi a eu une chance à la 69e minute, mais son tir a été dévié par un défenseur. Il a également eu un tir bas dévié par Bravo et un dégagement pour Nicolás González, qui a dépassé la barre transversale.

Vidal, un joueur de l’Inter Milan, était à l’aise avec le résultat. « Dieu merci, nous avons pu faire un match nul qui nous laisse très calmes pour ce qui va suivre », a-t-il déclaré après le match.

De son côté, l’entraîneur argentin, Lionel Scaloni, a admis qu’il attend plus de ses joueurs mais a sauvé des aspects importants dans la performance de son équipe. « Il est évident que l’équipe a généré beaucoup, je ne sais pas combien de coups et combien d’arrivées, beaucoup plus que ce que dit le résultat, mais ce qui compte c’est de le mettre à l’intérieur et aujourd’hui on ne l’a pas mis. On est parti. avec le positif, la ligne d’équipe c’est bien au-delà du fait que le résultat n’est pas ce que nous voulons », a-t-il déclaré.

L’équipe uruguayenne Martín Lasarte cherchera sa première victoire ce vendredi 18 juin contre la Bolivie, tandis que l’Argentine affrontera l’Uruguay le même jour lors de la classique du Río de la Plata.

Le Paraguay a renversé le match contre la Bolivie et se classe en tête du groupe B

Au deuxième tour, le Paraguay s’est remis d’un désavantage et, dans une excellente seconde mi-temps, a battu la Bolivie 3-1 au stade olympique Pedro Ludovico Teixeira de Goiânia. Les buts de l »Albirroja’ sont venus en complément grâce à Alejandro Romero Gamarra et Ángel Romero, qui ont signé un doublé, tandis qu’Erwin Saavedra était passé du point de penalty au ‘Verde’ en début de match.

La Bolivie a rapidement ouvert le score : à la 10e minute, après une main dans la surface de Santiago Arzamendia, Saavedra a converti de douze pas. Loin de chuter, les Paraguayens ont mis la pression sur leur rival et généré des occasions dans cette première étape, même s’ils n’ont pas réussi à les réaliser. Jusqu’à l’expulsion de Jaume Cuéllar pour la Bolivie dans le temps additionnel de la première mi-temps et l’histoire a changé.

Avec un joueur de plus, le Paraguay en a profité et a tourné l’histoire dans le complément. A la 62e minute, Alejandro Romero Gamarra a égalisé d’un tir du pied gauche de l’extérieur de la surface et a placé le ballon près du poteau gauche du but bolivien.

Le Paraguayen Ángel Romero célèbre son but contre l'équipe bolivienne
Le Paraguayen Ángel Romero célèbre son but contre l’équipe bolivienne © EFE / Alberto Valdés

À la 65e minute, Ángel Romero a marqué de très près du centre du but. Plus tard, à la 80e minute, le joueur argentin de San Lorenzo a répété la célébration pour sceller la victoire des Guarani, après une passe décisive de Gabriel Ávalos.

Avec ce résultat, le Paraguay se positionne en leader du groupe B et observera la deuxième date de la compétition de l’extérieur. L’Albirroja retrouvera le terrain lors de la troisième journée, le lundi 21 juin, face à l’Argentine.

gestioninclusive@gmail.com