Première modification:

Les Français chercheront leur cinquième trophée en ligne après avoir éliminé le PSG en demi-finale. Le Wolfsburg d'Allemagne les attend, qu'ils ont déjà affrontés dans deux plus hautes instances.

Il y a des reines en Europe qui ne veulent pas abandonner leur couronne. L'Olympique Lyon s'est qualifié pour la finale de la Ligue des champions féminine ce mercredi 26 août, après avoir battu le PSG en demi-finale française.

Au Nuevo San Mamés de Bilbao, en Espagne, ceux menés par Jean-Luc Vasseur ont atteint leur cinquième finale consécutive et la neuvième en onze saisons.

Un but de la capitaine Wendie Renard a été le triomphe de Lyon, qui a remporté les quatre dernières éditions de la Ligue des champions féminine. "Nous l'avons savouré parce que c'était difficile", a déclaré Vasseur à la fin du match.

Lyon a dominé le match mais sous la menace de la contre-attaque parisienne. Ce scénario a été cassé à la 66e minute avec l'expulsion du milieu de terrain du PSG Grace Geyoro pour un double jaune. Cette faute a été achevée avec puissance par Renard, démontrant sa puissance dans le jeu de passes.

Les Lionnes allaient également se retrouver avec un joueur de moins à la 75e minute, mais le résultat final était 1-0. "L'expulsion nous a fait beaucoup de dégâts car plus tard nous avons payé cher avec le but de Wendie Renard", a déclaré Olivier Echouafni, entraîneur du PSG.

La déception de Kadidiatou Diani du PSG après la défaite de son équipe contre Lyon à Bilbao, en Espagne. 26 août 2020.
La déception de Kadidiatou Diani du PSG après la défaite de son équipe contre Lyon à Bilbao, en Espagne. 26 août 2020. © Villar Lopez / Reuters

La domination franco-allemande de 13 ans dans le tournoi

Depuis que l'anglais Arsenal a conquis la Coupe féminine de l'UEFA d'alors, tous les champions du tournoi sont français ou allemands.

C'est un domaine que Wolfsburg et Lyon reflètent précisément. Les Teutons, qui ont battu Barcelone en demi-finale mardi, ont remporté la coupe en 2013 et 2014, tandis que Lyon est sorti victorieux en 2011, 2012 et de 2016 à 2019. Sur cette route, les Français ont déjà remporté la finale contre les Allemands à deux reprises.

Ils sont la première (Lyon) et la deuxième équipe (Wolfsburg) au classement de l'UEFA et arrivent tous les deux avec un record parfait de victoires dans la compétition.

Cependant, les blessures d'Ada Hegerberg et d'Amandine Henry à Lyon peuvent faire la différence pour les Français.

Le dernier mot sera dit ce dimanche à Saint-Sébastien lors de la grande finale.

Avec l'AFP