Economie

La production automobile chute au Mexique en raison d’une pénurie de semi-conducteurs

Certaines usines automobiles du Mexique ont été contraintes de suspendre leur production en raison du manque de puces qui affecte différentes industries à travers le monde. L’institut des statistiques a révélé qu’en octobre la production automobile avait chuté de 25,9%.

Les assembleurs de véhicules au Mexique ont connu leur meilleur mois depuis juin de cette année en termes de production en octobre. Cependant, le chiffre est bien en deçà des records du 10e mois de 2020.

Selon un rapport de l’Institut national des statistiques et de la géographie (Inegi), la production automobile dans les usines mexicaines a chuté de 25,9% par an en octobre, c’est-à-dire par rapport au même mois l’année dernière.

Au total, 257 813 unités ont été assemblées, soit environ 90 000 de moins que les 347 906 produites en octobre 2020.

L’explication tient à la pénurie mondiale de puces semi-conductrices, qui a contraint l’industrie automobile à suspendre ses opérations, et pas seulement au Mexique.

Les marques avec les plus fortes baisses de production de véhicules légers au cours du mois d’octobre 2021 étaient General Motors, Kia Mexico, Volkswagen et Audi, a révélé Julio A. Santaella, président d’Inegi.

Chute de la production de véhicules au Mexique par entreprise

Chute de la production de véhicules au Mexique par entreprise ©France24

Il s’agit du « niveau le plus bas pour un mois d’octobre depuis 2011. Par rapport au niveau prépandémique (octobre 2019), la production affiche un décalage de 19,37% », selon Gabriella Siller, directrice de l’analyse économique de Base Bank.

L’industrie automobile représente 3,8% du produit intérieur brut (PIB) national et 20,5% du PIB manufacturier, plus que tout autre secteur, selon l’Association mexicaine de l’industrie automobile (AMIA).

Avec EFE