La France

La France suspend les expulsions vers l’Afghanistan en raison de l’insécurité croissante

PARIS, 12 août (DPA / EP) –

Le gouvernement de la France s’est joint à ceux de l’Allemagne et des Pays-Bas pour annoncer l’arrêt officiel des déportations vers l’Afghanistan, au vu de l’insécurité croissante qui règne dans ce dernier pays en raison de l’avancée incessante des talibans, qui contrôlent déjà une dizaine de capitales provinciales. .

La France n’a expulsé aucun Afghan depuis début juillet, mais des sources du ministère français de l’Intérieur consultées par l’agence DPA ont confirmé que la suspension des expulsions est déjà un fait. Le gouvernement afghan lui-même avait demandé l’arrêt de ces transferts.

Les talibans ont gagné du terrain sur fond de retrait des troupes internationales et ont conquis ce jeudi leur dixième capitale, sans aucun signe d’arrêt à court terme. Le gouvernement afghan a appelé ce jeudi la communauté internationale à « adopter des mesures sérieuses » pour éviter les « attaques brutales » de l’insurrection.