La France

La France pointe la « possibilité » d’imposer des couvre-feux ciblés face à la flambée des infections

MADRID, 19 (EUROPA PRESS)

Le secrétaire d’État français aux Affaires européennes, Clément Beaune, a pointé ce lundi vers la « possibilité » d’imposer des couvre-feux ciblés face au rebond des infections au COVID-19.

Interrogé sur cette question dans une interview à BMFTV, Beaune a affirmé que « c’est une possibilité, ce n’est pas exclu ». « Des mesures de restriction adaptées aux territoires peuvent être prises en fonction de la gravité de la situation », a-t-il ajouté, avant d’indiquer que ce type d’action est « nécessaire » alors que le plan de vaccination avance.

La pandémie de COVID-19 s’accélère en France ces derniers jours, avec 37 départements au-dessus du seuil d’alerte. Déjà la semaine dernière, le président Emmanuel Macron évoquait 200 cas pour 100 000 habitants comme un niveau d’alerte associé à une augmentation de la pression hospitalière pour mettre en place des « mesures de freinage » localisées.

Actuellement, selon les données du ministère français de la Santé, l’incidence est de 63,5 cas pour 100 000 habitants, avec une moyenne de 176 nouvelles hospitalisations quotidiennes, dont 30 en réanimation.

Les autorités sanitaires françaises ont enregistré dimanche plus de 12.500 nouvelles infections et cinq décès. Jusqu’à présent, la France a dénombré plus de 5,8 millions de personnes infectées par le COVID-19, une maladie qui a fait plus de 112 000 décès dans le pays européen.

D’autre part, Beaune a qualifié de « honteux » que lors des manifestations contre les restrictions pour freiner la pandémie de COVID-19 ce week-end, le certificat de vaccination de la France ait été comparé à l’étoile jaune avec laquelle les autorités nazies ont marqué les Juifs dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale.

« Comparer le certificat de santé avec l’étoile jaune est honteux, immoral, monstrueux », a-t-il déploré, avant d’indiquer que « qu’il y ait un débat est une chose, mais dire que c’est une dictature est un scandale et faire la comparaison avec l’étoile jaune est d’aller au-delà de toutes les limites morales. »

« Je demande un sens de la République et de l’histoire. Les illusions complotistes du peuple en première ligne des manifestations sont irresponsables, c’est dégoûtant », a-t-il poursuivi.

Selon les données du ministère français de l’Intérieur, plus de 114.000 personnes ont manifesté samedi en France contre les mesures sanitaires. Les manifestants ont parlé d’une « dictature sanitaire ».

gestioninclusive@gmail.com