La France

La France confirme plus d’une centaine de communes sans eau lors de la pire sécheresse de son histoire

Le ministre français de la Transition écologique, Christophe Béchu, a confirmé ce vendredi que plus d’une centaine de communes du pays se sont retrouvées sans eau potable en une journée où la Première ministre du pays, Élisabeth Borne, a activé un cabinet de crise avant ce qu’il a décrit comme la pire sécheresse dans le pays depuis le début des records historiques.

« Plus d’une centaine de communes en France n’ont aujourd’hui plus d’eau potable. Les approvisionnements se font avec des camions mais il n’y a plus rien dans les canalisations », a assuré le ministre lors d’une conférence de presse depuis la commune de Roumules, dans le département du Alpes de Haute Provence, recueilli par la chaîne française CNews.

Auparavant, Borne s’était fait l’écho de la situation en avertissant que la « sécheresse exceptionnelle » que traverse le pays « prive de nombreuses communautés d’eau et est un drame pour les agriculteurs, pour l’écosystème et la biodiversité ».

La cellule de crise du gouvernement français coordonnera l’approvisionnement en eau des zones les plus touchées et surveillera l’impact de la sécheresse sur la production d’énergie et l’agriculture. Borne a exhorté les gens à limiter leur consommation d’eau et a averti qu’il continuerait d’imposer des restrictions si nécessaire pour donner la priorité aux besoins en matière de santé, de sécurité et d’approvisionnement en eau potable.

« Cette sécheresse est la pire jamais enregistrée dans notre pays », a ajouté le bureau de Borne dans un communiqué. « Le manque de pluie a été aggravé par l’accumulation de canicules successives qui facilitent l’évaporation et renforcent les besoins en eau », a-t-il ajouté.