La France

Des milliers de personnes manifestent en France pour exiger un procès pour le meurtre d’une femme juive en 2017

MADRID, 25 avr. (EUROPA PRESS) –

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de France ce dimanche pour protester contre l’absence de procès contre l’assassin de la femme juive Sarah Halimi en 2017.

Halimi, une juive orthodoxe, a été jetée de la fenêtre de son appartement par sa voisine, Kobili Traoré. La Cour de cassation française a décidé que Traoré n’était pas pleinement habilité parce qu’il avait fumé de la marijuana.

La concentration la plus importante a eu lieu à Paris, où des milliers de personnes, y compris des personnalités telles que l’ancienne première dame, Carla Bruni, sont venus avec des slogans tels que « Sans justice, il n’y a pas de République ».

Le grand rabbin de France, Haïm Korsia, était également présent, qui a demandé à la loi de « s’adapter » au scénario actuel. Aussi l’imam de Drancy, Hasén Chalghumi, a demandé un jugement du défunt. « La justice doit être ferme pour que Sarah Halimi repose en paix », a-t-il déclaré à BFMTV dans des commentaires.

La situation est aggravante car la plus haute juridiction de la justice a confirmé le caractère antisémite du crime, mais a également déclaré l’impossibilité de juger le meurtrier, compte tenu de «l’abolition de son jugement» au cours des événements.

Les manifestations se sont répétées à Marseille, où entre 1 500 et 2 000 personnes ont assisté, selon les chiffres de la police, et à Strasbourg, où environ 600 manifestants se sont rendus sur l’esplanade de la grande synagogue de la paix.

La manifestation a même eu une portée internationale alors que des dizaines de personnes se sont rassemblées à l’ambassade de France au Royaume-Uni, dans la capitale, Londres, pour exiger l’ouverture d’un procès pour son meurtre.

gestioninclusive@gmail.com