La France

Des incendies ont frappé la côte méditerranéenne française, obligeant des milliers de personnes à évacuer

Des températures élevées, des vents et une sécheresse extrême ont également provoqué des incendies dans cette zone touristique. La crise que traverse la région méditerranéenne cet été est l’une des plus graves de ces dernières années.

Les scènes vécues ces dernières semaines dans les pays méditerranéens comme la Grèce, l’Italie, l’Espagne et la Turquie se répètent désormais sur les côtes françaises. Plus de 6 000 personnes, pour la plupart des touristes, ont dû être évacuées ce 17 août de leurs logements en raison de l’avancée rapide des flammes près de la ville côtière de Saint-Tropez.

L’incendie a progressé à grande vitesse dans la nuit de lundi à mardi grâce aux vents forts venant de la mer Méditerranée et à la sécheresse qui sévit dans les zones boisées près de la côte en raison des températures record des dernières semaines.

Selon les informations préliminaires, l’explosion s’est produite à proximité d’une aire de service d’autoroute locale. En quelques heures, plus de 900 pompiers ont dû être mobilisés et plusieurs avions capables de transporter de l’eau tentaient d’empêcher les flammes d’envahir les principaux centres touristiques. A cette période de l’année, la plupart des villes de la Côte d’Azur décuplent leur population grâce au tourisme, ce qui constitue un plus grand danger d’avancée du feu.

Les campings ont été les plus touchés

Jusqu’à une douzaine de campings ont dû être évacués face à l’avancée rapide des flammes. De la fumée entourait bon nombre de ces endroits et les touristes ont dû laisser leurs effets personnels pour pouvoir se mettre en sécurité le plus rapidement possible. Les autorités locales ont alors fermé des routes, bloqué l’accès aux forêts de la région et appelé à la prudence.

Sur cette photo fournie par les sapeurs-pompiers du Var, des pompiers combattent un feu de forêt près de Toulon au petit matin du mardi 17 août 2021.
Sur cette photo fournie par les sapeurs-pompiers du Var, des pompiers combattent un feu de forêt près de Toulon au petit matin du mardi 17 août 2021. © SDIS 83 via AP

En quelques heures, environ 5 000 hectares ont brûlé, isolant des villages entiers. « Nous étions complètement encerclés par les flammes », a déclaré Stéphane Gady, maire de la commune de La Mole, située à proximité de forêts de pins près de la Côte d’Azur.

Jusqu’à présent, aucun décès n’a été signalé, entre autres, grâce à l’action rapide des pompiers et de la police. Cependant, jusqu’à 100 maisons ont été complètement incendiées, plusieurs dizaines d’habitants ont dû être soignés pour inhalation de fumée et six pompiers ont été blessés par des brûlures.

Alexandre Jouassard, porte-parole des services d’urgence, a déclaré à Reuters que certains habitants avaient reçu l’ordre de rester à l’intérieur avec des draps mouillés sous leurs portes au lieu de fuir pour éviter le chaos sur les routes la nuit. Ces types de situations ne sont pas recommandés en raison de tragédies passées sur les routes.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré mardi que la situation restait préoccupante concernant les incendies de forêt dans les collines derrière la ville côtière de Saint-Tropez, mais a ajouté que le pire avait été évité. Dans sa déclaration, il a regretté que les « problèmes climatiques » s’aggravent dans la région si des mesures ne sont pas prises.

Un incendie brûle dans la forêt près du Luc, dans le sud de la France, le mardi 17 août 2021.
Un incendie brûle dans la forêt près du Luc, dans le sud de la France, le mardi 17 août 2021. AP – Daniel Cole

La grande majorité du bassin méditerranéen a reçu peu de précipitations au cours des deux derniers mois et a subi des températures qui ont dépassé les 40 degrés pendant plusieurs jours.

Les experts climatiques prédisent des étés futurs de plus en plus extrêmes dans cette région en raison du réchauffement climatique. En Algérie, jusqu’à 76 personnes sont mortes des flammes et en Turquie 16.

Avec EFE, Reuters et AP