La France

Au moins sept blessés dans des affrontements graves entre la police et des personnes assistant à une fête en France

MADRID, 19 juin (EUROPA PRESS) –

Au moins sept personnes, dont cinq gendarmes, ont été blessées lors de graves affrontements dans le nord-ouest de la France entre la police et plus de 1 500 fêtards sur la commune de Redon, en Ille-et-Vilaine.

Les organisateurs de la fête ont conçu l’événement comme un hommage à Steve Maia Caniço, un jeune homme retrouvé mort lors d’une autre dispersion policière en 2019 à Nantes au cours de laquelle plusieurs participants se sont retrouvés dans les eaux de la Loire.

L’un des blessés est un jeune de 22 ans qui a perdu l’usage d’une de ses mains, a indiqué le préfet d’Ille-et-Vilaine, Emmanuel Berthier, qui a souligné la « violence extrême » des heurts dans des déclarations au Réseau BFMTV.

« Les affrontements ont duré sept heures et les gendarmes y ont été touchés par des cocktails Molotov, des boules de pétanque, des blocs de béton et des pétards. Deux d’entre eux ont été hospitalisés », a-t-il déclaré.

La situation est désormais relativement calme et le reste des concentrés quitte les lieux.

gestioninclusive@gmail.com