Economie

Apple réduira les dépenses et les embauches dans certains domaines en 2023

L’entreprise se prépare à un scénario de récession et espère contenir les dépenses et embaucher de nouveaux éléments pour amortir l’impact économique.

Apple Inc. a annoncé son intention de ralentir la croissance des embauches et des dépenses l’année prochaine dans certaines unités pour faire face à un éventuel ralentissement économique, selon un rapport de Bloomberg News.

Apple, l’entreprise la plus précieuse au monde, rejoindrait un groupe croissant d’entreprises américaines, dont Meta Platforms et Tesla Inc., pour ralentir l’embauche.

Après la publication, les actions Apple se sont négociées en baisse de 1,6 % à 147,6 $. Le rapport Bloomberg, citant des sources anonymes, a déclaré que les changements n’affecteraient pas tous les appareils et qu’Apple prévoyait toujours un calendrier de lancement de produits pour 2023 qui comprend un casque de réalité mixte, sa première grande nouvelle catégorie depuis 2015.

« La décision d’Apple reflète un ralentissement plus large des investissements dans de nouvelles choses, de nouvelles entreprises et de nouveaux produits », a déclaré Kim Forrest, directeur des investissements chez Bokeh Capital Partners à Pittsburgh. « Cela signifie que l’inflation est un problème pour ces entreprises », a-t-il ajouté.

Au cours des derniers mois, les craintes d’une récession se sont accrues en raison des augmentations agressives des taux d’intérêt par la Réserve fédérale pour freiner la hausse de l’inflation.

La hausse des prix fait craindre que les clients limitent leurs dépenses en articles discrétionnaires comme les smartphones. Les livraisons de smartphones ont chuté de 9 % au deuxième trimestre, selon les données de Canalys.

Malgré cela, les iPhones d’Apple restent les téléphones les plus vendus au monde, avec une part de marché de 17 %, juste derrière le leader du marché, Samsung. Apple présente généralement une nouvelle version de son iPhone et d’autres produits portables en septembre, avant la période des fêtes.

Wall Street a terminé en baisse après la chute des actions Apple après la publication.

avec Reuters