La France

Van Vleuten entre dans l’histoire en remportant la première édition du Tour de France féminin

La cycliste néerlandaise Annemiek van Vleuten (Movistar Team) a remporté ce dimanche la première édition du Tour de France féminin de cette nouvelle ère -après quarante apparitions consécutives dans l’épreuve masculine depuis 1983- pour remporter sa deuxième victoire en deux jours et s’assurer le maillot jaune dans la montée vers La Super Planche des Belles Filles.

La triple championne du monde, à 39 ans, est arrivée sur la manche française en tant que nouvelle vainqueur du Giro Donne, qu’elle a réussi à revalider pour la troisième année consécutive. Ainsi, Van Vleuten a continué de révolutionner le cyclisme féminin pour remporter un doublé historique.

La cheffe de l’équipe téléphonique a montré son talent et n’a pas voulu abandonner le leadership qu’elle a acquis ce samedi, avant-dernier jour. Pour cette raison, un jour de plus, il a émerveillé le monde avec un tour de cinéma avec 80 kilomètres à parcourir. La Néerlandaise a conquis l’étape du Markstein et est passée de la huitième place au général à la première avec tout à décider ce dimanche.

Van Vleuten a souffert dans la huitième et dernière étape. En effet, alors que la pause s’établissait, la cycliste a subi des problèmes mécaniques qui l’ont obligée à changer trois fois de vélo, après l’avoir déjà fait dans la zone neutre en début de journée.

Mais son rythme insatiable est venu au premier plan dans les six derniers kilomètres pour montrer son esprit de grimpeuse. Une supériorité qui l’a fait voler vers sa deuxième victoire d’étape pour remporter la ‘Grande Boucle’.

De son côté, la Baléare Mavi García a terminé le Tour en dixième position. La double championne d’Espagne a perdu ses options de podium lors de la manche de gala lorsqu’elle a terminé treizième samedi. La coureuse a été la protagoniste de la dernière journée car elle faisait partie d’une échappée qu’elle a menée pendant une grande partie de la course, même si elle a finalement été neutralisée et a terminé neuvième sur la ligne d’arrivée.