La France

Une Française recherchée par Interpol pour ses liens avec l’État islamique arrêtée en Turquie

MADRID, 23 février (EUROPA PRESS) –

Les forces de sécurité turques ont arrêté à Ankara, la capitale, une Française recherchée par Interpol pour ses liens avec le groupe djihadiste État islamique, selon l’agence de presse turque Anatolie.

Des sources de sécurité citées par ce moyen ont indiqué que la femme, identifiée comme Sarah Taleb, avait quitté la France pour rejoindre l’État islamique, alors qu’elle tentait désormais de contacter les autorités françaises pour rentrer dans le pays.

Ainsi, ces sources ont ajouté que la suspecte était détenue à proximité de l’ambassade de France à Ankara et ont souligné qu’elle serait expulsée vers le pays européen après avoir été interrogée sur ses liens présumés avec le groupe djihadiste.

Les autorités turques ont annoncé en septembre l’arrestation du chef présumé de l’État islamique, identifié comme étant Mahmut Ozden. Ozden a été arrêté lors d’une opération dans la province d’Adana (sud), selon le ministre de l’Intérieur, Suleyman Soylu.

L’État islamique, que la Turquie a déclaré groupe terroriste en 2013, a mené plusieurs attaques sur le sol turc ces dernières années au cours desquelles au moins 300 personnes sont mortes et des centaines d’autres ont été blessées.

gestioninclusive@gmail.com