Culture

Un dessin de Michel-Ange vendu 23 millions d’euros à Paris

L’événement s’est produit lors d’une vente aux enchères à Paris, la capitale de la France. Le chiffre comprend les honoraires de l’acquéreur. Le montant est considéré comme un record pour un dessin du maître italien, selon la maison de vente aux enchères.

Un dessin inédit qui représente le premier nu connu du peintre Michel-Ange, dont la valeur était estimée à 30 millions d’euros, a été vendu pour 23 millions ce mercredi 18 mai, au siège de ‘Christie’s’, à Paris.

Datant de la fin du XVe siècle, la pièce a été dessinée à la plume et à l’encre brune.

Il fut d’abord mis en vente en 1907 à l’Hôtel Drouot à Paris, sous le classement « Ecole de Michel-Ange », avant d’être attribué au maître en 2019, dans le cadre d’un inventaire réalisé pour une collection privée.

L’œuvre picturale, de 33 centimètres de haut sur 20 de large, appartient au petit groupe d’esquisses dessinées dans la dernière décennie du XVe siècle par l’artiste, à partir des œuvres de maîtres florentins.


Présentation à la presse du dessin attribué à l'artiste italien Michelangelo, qui montre un jeune homme nu entouré de deux personnages.  Paris, France, 7 avril 2022.
Présentation à la presse du dessin attribué à l’artiste italien Michelangelo, qui montre un jeune homme nu entouré de deux personnages. Paris, France, 7 avril 2022. © AFP – Emmanuel Dunande

Cette vente aux enchères parisienne bat le record d’un dessin du célèbre peintre et sculpteur italien, précédemment établi en juillet 2000 pour « Le Christ ressuscité », au prix de 8,1 millions de livres sterling (l’équivalent de 9,5 millions d’euros) chez « Christie’s » à Londres.

Selon les experts, le dessin s’inspire d’une fresque du peintre Masaccio « Le Baptême des Néophytes » et illustre l’intérêt de Michel-Ange pour la représentation du corps masculin.

Avec l’AFP et l’EFE