Sport

L’Italie et le Danemark sont les premiers à se qualifier pour les quarts de finale de l’Euro

Azzurra a eu du mal à vaincre l’Autriche et n’a réussi que 2-1 en prolongation. Pendant ce temps, le Danemark a remporté une victoire 4-0 sur l’équipe du Pays de Galles et est toujours en vie en Eurocup.

A l’entame du match qui s’est déroulé au stade de Wembley, les Italiens ont dominé les actions, mais la solidité de la défense des Autrichiens a empêché les buts.

Cependant, ceux menés par Marco Foda ont surpris Roberto Mancini à la 64e minute.David Alaba a de la tête son coéquipier Marko Arnautovic, qui a résolu en mettant le ballon au fond des filets de Gianluigi Donnarumma. Il fêtait en grand, savourant son passage aux quartiers. Mais il n’a pas fallu longtemps à l’arbitre Daniel Siebert pour brouiller les sourires sur les visages autrichiens. Il a annulé le but en raison d’une position légèrement avancée, après un examen VAR.

Ainsi, les 90 minutes réglementaires se sont terminées sans but, forçant la prolongation. Mais très vite, l’Italie a montré de quoi elle est faite. Federico Chiesa, arrivé du banc à la 80e minute, s’est déguisé en héros et a ouvert le score en faveur d’Azzurra à la 95e minute, juste au début de la prolongation.

Il a reçu un centre de Leonardo Spinazzola, contrôlé, simulé Konrad Laimer et a frappé le deuxième poteau avec le pouvoir de crier « présent » avec un but.

A la 105e minute, Francesco Acerbi s’est battu depuis le sol pour aider son compatriote Matteo Pessina, qui a tiré sur le but de Daniel Bachmann pour étendre l’avance transalpine. Pessina est entré en remplacement à la 67e minute.

Mais l’Autriche ne s’est pas effondrée et a continué à se battre pour une place en quarts de finale. Et à la 114e minute, un but de Sasa Kalajdzic a redonné espoir à son équipe. Celui qui est venu remplacer Arnautovic en 97, a profité d’un corner tiré par Louis Schaub pour marquer de la tête.

Et bien que le temps n’en ait pas permis plus, ce fut une mort plus que digne pour une Autriche qui n’a jamais cessé de croire et de se battre. En revanche, les Italiens ont montré leurs premières faiblesses dans le tournoi, celles qui n’ont pas été vues en phase de groupes. Ils étaient imprécis en attaque et désordonnés en défense. Cependant, les changements apportés par les deux entraîneurs ont été couronnés de succès.

L’Italie affrontera le vainqueur du match entre la Belgique et le Portugal pour les quarts de finale. Avec cette victoire, ils ajoutent 12 de suite et leur 31e match sans perdre.

Le Danemark a battu le Pays de Galles 4-0 lors du premier huitième de finale du Championnat d’Europe.

L’équipe dirigée par Robert Page est passée de haut en bas. Dans les 20 premières minutes, ils ont dominé le match et généré jusqu’à sept situations dangereuses. Mais ils n’ont pas su profiter des erreurs danoises et le premier but a changé l’histoire du match.

Le Danemark célèbre son passage en quarts de finale du Championnat d'Europe après avoir battu le Pays de Galles 4-0.  Photo prise à Amsterdam, aux Pays-Bas, le 26 juin 2021.
Le Danemark célèbre son passage en quarts de finale du Championnat d’Europe après avoir battu le Pays de Galles 4-0. Photo prise à Amsterdam, aux Pays-Bas, le 26 juin 2021. © Olaf Kraak / EPA / EFE

Il a été marqué par Kasper Dolberg à la 27e minute. Il a poussé le ballon au centre, a cherché l’espace et a délivré un tir puissant de l’extérieur de la surface vers le milieu du poteau droit qui a traversé le filet du gardien Danny Ward.

A partir de ce moment, les Danois ont commencé à régner sur le terrain. Ils ont profité de la bonne complicité entre le jeune Mikkel Damsgaard et Dolberg pour allonger l’avance, qui est intervenue à la 48e minute de jeu.

Martin Braithwaite a centré le ballon dans la surface après avoir effectué une descente en profondeur sur l’aile, mais il a percuté le nouveau venu Neco Williams et est ensuite tombé aux pieds de Dolberg. L’attaquant niçois n’a pas pardonné l’erreur, et a signé son doublé. Lorsqu’il a été remplacé par Andreas Cornelius quelques minutes plus tard, il a été applaudi par les près de 4 000 fans nordiques présents.

Puis Joakim Maehle a pris la troisième place. Mathias Jensen mettait le ballon dans la surface adverse après une touche, et Maehle profitait de son manque de repère pour tirer du pied gauche pour fêter son but.

Enfin, l’attaquant barcelonais Braithwaite a scellé la victoire danoise à la 94e minute. Il a reçu une passe d’Andreas Cornelius, a truqué et détruit le but de l’équipe galloise. Le VAR a dû vérifier qu’il n’est pas hors-jeu.

Bien que l’équipe de Gareth Bale ait essayé, elle n’a pas pu percer la défense rivale, qui, contrairement aux premières minutes du match, était serrée et compétitive.

Avec cette victoire, le Danemark a scellé sa place en quarts de finale. Samedi prochain, ils affronteront le vainqueur du duel entre les Pays-Bas et la République tchèque tandis que l’équipe du Pays de Galles se retire du tournoi.