La France

Les Italiens manifestent contre les nouvelles restrictions du gouvernement Draghi malgré l’augmentation des infections

MADRID, 24 juil. (EUROPA PRESS) –

Les Italiens ont rejoint ce samedi les milliers de personnes qui sont descendues dans la rue dans des pays comme l’Australie et la France pour protester contre les nouvelles mesures de restriction imposées par leurs gouvernements respectifs face au rebond des cas de coronavirus.

A Rome, capitale de l’Italie, quelque 3.000 personnes se sont rassemblées pour protester contre les mesures sanitaires du gouvernement du Premier ministre Mario Draghi, et ont critiqué le soi-disant « permis vert », selon les informations de l’agence de presse ANSA.

Les manifestations se sont également étendues à d’autres villes comme Milan, Turin et Naples, où il y a eu des marches contre la résurgence des mesures, dont l’objectif est d’arrêter la progression du coronavirus avec des restrictions qui affectent principalement les activités en salle.

À partir du 6 août, il sera nécessaire en Italie d’avoir le calendrier vaccinal complet ou un test avec un résultat négatif pour accéder à l’intérieur des bars et restaurants ou des musées, des gymnases et des piscines, entre autres.

Draghi a insisté sur le fait que ces décisions ne sont pas prises arbitrairement et a précisé que la réouverture du pays nécessite l’utilisation continue du «permis vert». Suite à l’annonce du gouvernement, le nombre de personnes qui ont demandé un rendez-vous pour se faire vacciner a augmenté, selon les données du ministère de la Santé.