La France

Les États-Unis, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Italie condamnent la dernière attaque contre l’aéroport d’Erbil

MADRID, 17 avr. (EUROPA PRESS) –

Les gouvernements des Etats-Unis, d’Allemagne, de France, d’Italie et du Royaume-Uni ont condamné vendredi « dans les termes les plus forts » l’attaque de mercredi contre l’aéroport international d’Erbil, dans la région du Kurdistan irakien.

« Ensemble, nos gouvernements appuieront l’enquête du gouvernement irakien sur les attaques pour s’assurer que les responsables soient tenus pour responsables », ont souligné les cinq pays dans un communiqué conjoint, recueilli par le département d’État des États-Unis.

Les pays ont ainsi dénoncé l’attaque qui a eu lieu mercredi contre l’aéroport international de la capitale de la région du Kurdistan irakien, dans le nord du pays, où se trouvent les forces de la Coalition emmenée par les États-Unis.

Plus précisément, l’aéroport a été la cible du lancement d’un drone équipé d’explosifs, bien qu’aucune victime n’ait été signalée et selon le portail d’information BasNews.

« Nous sommes unis dans notre opinion que les attaques contre le personnel et les installations des États-Unis et de la Coalition ne seront pas tolérées et nous réitérons notre ferme engagement dans la lutte contre l’État islamique », a conclu le communiqué.

Pour sa part, le Premier Ministre du gouvernement régional du Kurdistan irakien, Masrur Barzani, a « salué » la condamnation « claire » et « unanime » des « amis et partenaires de l’Iraq et de la région du Kurdistan », en référence à la déclaration de États-Unis, Italie, Allemagne, France et Royaume-Uni.

Barzani a également souligné que l’objectif commun des parties est de garantir la stabilité de l’ensemble du peuple irakien et a réaffirmé son «engagement» du gouvernement régional du Kurdistan à travailler avec ses alliés internationaux «pour vaincre le terrorisme sous toutes ses formes».

gestioninclusive@gmail.com