La France

En procès la femme qui a causé le crash massif du Tour de France

Le supporter français responsable de la chute massive de la dernière édition du Tour de France sera jugé ce jeudi, devant un tribunal de Brest, pour l’accident qui a fait plusieurs blessés aux coureurs de la manche française.

Le samedi 26 juin, lors de la première étape du Tour, une spectatrice agitant une banderole dos au peloton, à l’intérieur de la route, a été heurtée par des cyclistes et a provoqué la chute de nombreux coureurs à 45 kilomètres de la fin de la journée.

La femme a d’abord fui les lieux, mais s’est rendue à la police quelques jours plus tard. Elle est accusée de « blessures non intentionnelles » à des cyclistes et de « mise en danger de la vie de personnes », entre autres chefs d’accusation. Selon ‘Le Parisien’, il risque 15 000 euros d’amende et un an de prison.

Après avoir été interrogée par le procureur, la femme de 31 ans a dit avoir « honte » de ce qu’elle avait fait, selon ce même journal. Le Tour de France a décidé de ne pas saisir la justice, mais l’Association des cyclistes professionnels (CPA) a déposé une plainte.

À la suite de son action, parfaitement enregistrée par les caméras du Tour de France, plusieurs cyclistes ont été blessés et certains, comme l’Espagnol Marc Soler (Movistar Team), ont dû se retirer de la manche française.