La France

Les conservateurs français éliront leur candidat aux élections de 2022 lors de primaires fermées

Le Parti républicain français (LR) conservateur a annoncé qu’il choisirait son candidat pour les élections de 2022 lors de primaires fermées, c’est-à-dire que seuls les membres du groupe pourront voter.

Cette option a été choisie par 58% des adhérents du parti, comme l’a annoncé ce samedi en conférence de presse le président de LR, Christian Jacob, dans des déclarations recueillies par l’agence Bloomberg.

Selon Jacob, les primaires pour élire le candidat devraient avoir lieu en décembre. Parmi les candidats possibles figurent la présidente de la région parisienne, Valérie Pécresse, ou l’ancien négociateur du Brexit Michel Barnier.

Les Républicains – autre Union pour un mouvement populaire (UMP) – ont renoncé à l’Elysée en 2012 et, depuis, elle n’est pas parvenue à construire une alternative claire, d’abord sous l’impulsion des socialistes puis en raison de l’émergence d’Emmanuel. Macron, qui A la pointe d’un nouveau mouvement, il s’est imposé aux élections présidentielles de 2017.

Cependant, au niveau régional, il a continué à bénéficier d’une large présence et lors des élections régionales de juillet dernier, il a réussi à préserver sept des treize régions en jeu, dont l’Ile de France, qui comprend Paris et sa région métropolitaine.