Economie

Les astronautes chinois sont revenus sur Terre après une mission spatiale de 90 jours

Après un séjour record de trois mois dans l’espace, trois taïkonautes sont revenus sur Terre le vendredi 17 septembre. Ce voyage marque une nouvelle étape dans l’ambitieux programme spatial de Pékin, qui prévoit d’envoyer des hommes sur la Lune en 2030.

Pékin (AFP)

Trois astronautes chinois sont revenus sur Terre vendredi après un séjour record de trois mois dans l’espace à bord de la station spatiale chinoise en construction, a rapporté la chaîne de télévision publique CCTV.

Les trois hommes avaient décollé mi-juin du désert de Gobi, dans le nord-ouest de la Chine. Sa mission, Shenzhou-12, a été la plus longue jamais réalisée dans l’espace par les Chinois.

Suspendue à un parachute rayé rouge et blanc, la capsule a touché terre vendredi à 13h35 (05h35 GMT) dans le désert de Gobi, selon des images de vidéosurveillance, qui indiquaient que l’équipage était en bonne santé.

La mission marque une nouvelle étape dans l’ambitieux programme spatial de la Chine, qui dispose déjà de sondes sur la Lune et Mars et prévoit d’envoyer des hommes sur la Lune d’ici 2030.

CCTV a diffusé en direct le retour des trois hommes avec des images impressionnantes d’une caméra embarquée à bord de la capsule, montrant le vol à toute vitesse au-dessus de l’étendue désertique de couleur ocre.


Au cours de leur mission, les astronautes ont travaillé à l’installation de la station spatiale dont le premier élément a été lancé en avril. Ils ont fait plusieurs sorties dans l’espace.

La mission Shenzhou-12 est le troisième lancement des 11 qui seront nécessaires à la construction d’une station, entre 2021 et 2022. Quatre de ces missions seront habitées.

Une fois terminée, la station « Palais céleste » sera de taille similaire à l’ancienne installation soviétique Mir (1986-2001) et devrait avoir une durée de vie d’au moins 10 ans, selon l’agence spatiale chinoise.