La France

Le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec la France en raison de l’augmentation des cas de COVID-19

Le gouvernement du Maroc a accepté ce jeudi de suspendre les liaisons aériennes avec la France, une moyenne qui entrera en vigueur ce vendredi et avec laquelle Rabat répond à l’augmentation des cas de COVID-19 dans le pays européen.

Le comité interministériel qui coordonne la lutte contre la pandémie dans le royaume alaouite a ordonné qu’il n’y ait pas de vols vers la France ou en provenance de ce pays « jusqu’à nouvel ordre », selon l’agence de presse officielle MAP. La mesure entrera en vigueur vendredi à 23h59 (heure locale).

Les autorités marocaines ont notifié 115 nouveaux cas de COVID-19 ce jeudi, portant à 949.378 les positifs confirmés depuis le début de la pandémie. Au moins 14 770 patients ont perdu la vie, et aucun nouveau décès n’a été enregistré au cours des dernières 24 heures.

Malgré cet apparent confinement de la pandémie, le gouvernement du Maroc a accepté de prolonger d’un mois supplémentaire, jusqu’au 31 décembre, l’état d’urgence sanitaire dans tout le pays. Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a réitéré la « préoccupation » de l’Exécutif de « continuer à garantir l’effectivité et l’efficience des mesures » adoptées contre le COVID-19.