Sport

Le Jamaïcain Hansle Parchment remporte l’or au 110 m haies

Hansle Parchment s’est imposé devant Grant Holloway, l’Américain qui était le grand favori de cette épreuve, dans l’épreuve du 110m haies. Ronald Levy, également de la Jamaïque, remporte le bronze. En nage en eau libre, Florian Welbrock a offert à l’Allemagne une nouvelle médaille d’or au 10 km. Le Canadien Damian Warner continue de mener le décathlon et est un favori pour être le prochain champion olympique de la discipline. Alors qu’en heptathlon, la compétition reste à définir.

Le treizième jour des Jeux Olympiques a commencé par la natation en eau libre et plusieurs épreuves d’athlétisme, parmi lesquelles le deuxième jour du décathlon ; la finale du 110m haies messieurs et le triple saut messieurs.

Des finales de planche à roulettes, de canoë, de lutte ou de cyclisme sur piste suivront toute la nuit. Également les demi-finales des sports collectifs de basket-ball, de handball et de volley-ball masculin.

Ce sont les nouvelles les plus marquantes des Jeux Olympiques de ce 5 août :

  • Le jamaïcain Hansle Parchment crée la surprise en remportant le 110 m haies

Une victoire était attendue de l’Américain Grant Holloway, actuel champion du monde du 110m haies. Dans cette finale, Grant Holloway a mené la course du début aux derniers mètres lorsque Parchment l’a dépassé en 13’04. Holloway remporte la médaille d’argent en 13’09 et Ronald Levy, un autre coureur jamaïcain complète le podium en 13’10.

Deux médailles de plus pour la petite île des Caraïbes qui compte désormais sept médailles, toutes obtenues dans des épreuves d’athlétisme de vitesse.

L’Américain Devon Alley est quatrième et le Français Pascal Martinot-Lagarde cinquième.

Le Jamaïcain Hansle Parchment (au centre) pose avec le drapeau de son pays après avoir remporté l'or au 110 mètres haies.  À ses côtés se trouvent le médaillé d'argent Grant Holloway des États-Unis et le médaillé de bronze Ronald Levy.
Le Jamaïcain Hansle Parchment (au centre) pose avec le drapeau de son pays après avoir remporté l’or au 110 mètres haies. À ses côtés se trouvent le médaillé d’argent Grant Holloway des États-Unis et le médaillé de bronze Ronald Levy. © Kai Pfaffenbach / Reuters

  • L’Allemand Florian Wellbrock a dominé l’épreuve du 10 km en eau libre

Le premier test de la journée à Tokyo a eu lieu au parc marin d’Odaiba avec les 10 kilomètres de nage en eau libre.

Dès son entrée dans l’eau, Florian Wellbrock prend immédiatement la tête de la course en solitaire devant le lot de 24 autres concurrents. Une option tactique qui pouvait sembler très risquée dans une épreuve aussi longue, mais qui a mené le champion du monde à l’or olympique.

Parmi les poursuivants figuraient le Néerlandais Ferry Weertman, champion en 2016 aux Jeux de Rio, et le Français Marc-Antoine Olivier (bronze à Rio). Le Français est le premier à tenter de sortir du peloton derrière l’Allemand.

Les autres figures de cette épreuve étaient l’Italien Gregorio Paltrinieri, l’Américain Jordan Wilimovsky et le Tunisien Oussama Mellouli, 37 ans, champion olympique à Londres en 2012.

L'Allemand Florian Wellbrock nage devant les autres concurrents lors de la finale du 10 km de nage en eau libre.  Parc marin d'Odaiba, Tokyo, Japon, le 5 août 2021.
L’Allemand Florian Wellbrock nage devant les autres concurrents lors de la finale du 10 km de nage en eau libre. Parc marin d’Odaiba, Tokyo, Japon, le 5 août 2021. REUTERS – LEONHARD FOEGER

Après le premier tour de 1,4 km, Wellbrock avait 6,4 secondes d’avance sur le Français Olivier et 13 secondes sur le Hongrois Kristof Rasovsky. Le peloton était encore à plus de 20 secondes du leader à ce moment.

A mi-course, le nageur hongrois prend la tête de la course, devant Wellbrock et Olivier, tandis que l’italien Paltrinieri les poursuit en se rapprochant progressivement du trio de tête. Après 7 kilomètres de compétition, Wellbrock donnait toujours le ton, suivi de Rasovsky et Olivier.

Pendant ce temps, l’Italien Paltrinieri, le Grec Atanasio Kynigakis et l’Israélien Matan Roditi voulaient être inclus dans la lutte pour le podium. Au départ du dernier kilomètre, Wellbrock accélérait pour battre tous ses rivaux et remporter l’or en 1h48 et 33 secondes. Le Hongrois Rasovsky et l’Italien Paltrinieri ont pris les deuxième et troisième places à 25 secondes du vainqueur. Olivier a terminé sixième à 1min49 derrière Wellbrock.

Les représentants de l’Amérique latine étaient l’Equatorien David Farinango, 21 ans, et le Mexicain Daniel Delgadillo, qui ont terminé respectivement quinzième et dix-septième.

  • Après 7 essais, Warner est tout proche de la conquête de l’or du décathlon

Damian Warner continue de mener le décathlon tandis que le Français Kevin Mayer, qui a annoncé hier des maux de dos, se bat pour monter sur le podium. Après le septième tour, le lancer du disque, le Canadien mène le décathlon avec 6610 points. Ils sont suivis par l’Australienne Ashley Moloney (6359 points) et Pierce Lepage, un autre athlète du Canada avec 6265 points. Le Français Kévin Mayer est quatrième avec 6157 points.

Dans l’épreuve du 110 m haies, Warner a établi un nouveau record olympique du décathlon avec un temps de 13’46. S’il continue à ce niveau lors des trois dernières épreuves, le Canadien pourrait remporter l’or et le record olympique du décathlon, qui s’élève actuellement à 8 893 points.

Il manque trois épreuves à cette compétition qui se déroulera dans les prochaines heures : le lancer du javelot, le saut à la perche et le 1500 mètres.

  • Test d’heptathlon indécis avec quatre athlètes en moins de 200 points

Après cinq des sept épreuves, la Néerlandaise Anouk Vetter est en tête de la compétition d’heptathlon avec 4 965 points, soit 4 points de plus que la Belge Nafissatou Thiam. Ils sont suivis par un autre Belge, Noor Vidts, avec 4890 points et les Américaines Annie Kunz (4819) et Kendell Williams avec 4806 points. Le podium sera défini lors des deux dernières épreuves : le lancer du javelot et le 800 mètres.