Première modification:

Avec un match entre les Utah Jazz et les New Orleans Pelicans, la NBA a repris ses activités pour la saison 2019-2020. Comme prévu, les joueurs, les entraîneurs et les arbitres qui ont participé à l'engagement se sont agenouillés le long du terrain devant un texte intitulé «  Black Lives Matter '' et l'hymne national des États-Unis a été entendu.

Après une interruption de près de 140 jours en raison de l'épidémie de Covid-19, la manifestation a montré comment le basket-ball américain profiterait de la vitrine «  ESPN Wide World of Sports Complex '', située à Orlando, en Floride, pour dénoncer de nombreux injustices sociales du monde.

Il y a quelques semaines, alors que tout ce qui concernait la reprise de la saison 2019-2020 était enrôlé, les responsables de la NBA ont annoncé qu'ils autoriseraient l'utilisation en uniformes de divers messages qui identifient des solutions aux fléaux sociaux.

Combat social avec une atmosphère sportive intense

Au-delà des manifestations, la soi-disant bulle d'Orlando abrite 22 équipes avec la possibilité de se qualifier pour les séries éliminatoires cette année. Treize d'entre eux appartiennent à la Conférence occidentale et neuf font partie de la Conférence orientale.

Concernant le format de compétition, les équipes joueront un total de huit engagements jusqu'au 14 août dans le cadre de la saison régulière. Ces enregistrements seront ajoutés au record accumulé jusqu'au moment de l'arrêt.

Pour donner une meilleure chance aux participants, car les 82 matchs du tour régulier ne seront pas remplis, la NBA a décidé que les huitième et neuvième classés joueront une série, tant que la différence entre les deux est inférieure à quatre matchs . Cette série aura lieu avant le début de la prochaine étape, qui conservera son format habituel.

Bien qu'il y ait une certaine nervosité face au nombre élevé d'infections dans l'état de Floride, la NBA a réprimé les spéculations le 29 juillet en annonçant que tous les joueurs (344 au total) avaient été testés négatifs lors des derniers tests.

Dans le premier match, l'Utah Jazz a battu les Pélicans de la Nouvelle-Orléans 106-104. Donovan Mitchell a mené l’offensive pour les comédies musicales avec 20 points tandis que le centre français Rudy Gobert a ajouté un «double-double» avec 14 points et 12 rebonds.

Avec Reuters