La France

Le film d’horreur ‘Black Phone’, le biopic ‘Elvis’ et la comédie ‘Full of Grace’, dès demain en salles

Le panneau d’affichage de ce vendredi 24 juin présentera en salles la première du film d’horreur « Black Phone » et le biopic sur Elvis Presley avec Austin Butler et Tom Hanks. La comédie espagnole « Llenos de Gracia » et le film français « Promesas en París » complètent l’offre cinématographique de la semaine prochaine.

Le réalisateur Scott Derrickson revient à ses racines avec « Black Phone », un nouveau thriller d’horreur mettant en vedette le quadruple nominé aux Oscars Ethan Hawke et mettant en vedette Mason Thames lors de sa première apparition sur grand écran. Finney Shaw, un garçon timide et intelligent de 13 ans, est kidnappé par un meurtrier sadique qui l’enferme dans un sous-sol insonorisé où crier ne sert à rien. Lorsqu’un téléphone débranché du mur se met à sonner, Finney découvre qu’il peut entendre les voix des précédentes victimes de son ravisseur. Et tous semblent déterminés à faire en sorte que leur drame ne se répète pas avec lui.

De Baz Luhrmann vient ‘Elvis’, le drame mettant en vedette Austin Butler et Tom Hanks qui explore la vie et la musique du chanteur à travers le prisme de sa relation compliquée avec le colonel Tom Parker (Hanks), son énigmatique manager s’étalant sur plus de 20 ans, de la l’ascension du chanteur vers une célébrité sans précédent, dans le contexte de la révolution culturelle et de la perte d’innocence de l’Amérique. Pour jouer d’autres musiciens emblématiques, Luhrmann a choisi l’auteur-compositeur-interprète Yola en tant que sœur Rosetta Tharpe, le mannequin Alton Mason en tant que Little Richard, le Texan Gary Clark Jr. en tant qu’Arthur Crudup et l’artiste Shonka Dukureh en tant que Willie Mae « Big Mama » Thornton.

Inspirée de faits réels, vient la comédie espagnole ‘Llenos degracia’, une comédie pour tous les publics qui parvient à faire rire et émouvoir dans la même mesure. Mettant en vedette Carmen Machi, Paula Usero et Pablo Chiapela, le film nous emmène, au milieu des années 90, à El Parral, un internat aux heures creuses qui menace de fermer. Sœur Marina arrive au centre pour couvrir les vacances d’été et s’occuper des enfants qui n’ont pas de famille avec qui retourner pendant les vacances.

Le réalisateur Thomas Kruithof scrute les tenants et les aboutissants de la politique à travers les dilemmes d’une maire engagée envers ses citoyens lorsqu’elle reçoit le grand coup de pouce de sa carrière : l’appel à devenir ministre. « Promesses à Paris » est un thriller politique avec Isabelle Huppert.

Un autre film français qui sort en salles ce week-end est « Love in Scotland », dans lequel Phil, son personnage principal, a été exilé dans une petite communauté presbytérienne sur l’île de Lewis, dans le nord de l’Ecosse. Une nuit, il subit une crise qui lui fait perdre la mémoire. De retour sur l’île, il retrouve Millie, une femme de la communauté qui s’occupe de lui. Alors qu’il essaie de retrouver ses souvenirs, elle prétend qu’ils étaient secrètement amoureux avant son accident.

‘An Unexpected Mess’ est le nouveau film de Melissa avec Elsa Zylberstein, Stéphane De Groodt et Guy Marchand qui tourne autour de la famille, du couple et des mensonges sur un ton gentil et délicat.