La France

L’armée malienne affirme avoir neutralisé 26 terroristes lors d’une opération avec la France

MADRID, 28 avr. (EUROPA PRESS) –

L’armée malienne a assuré mardi qu’elle avait « neutralisé » 26 terroristes du groupe responsable d’une « embuscade » samedi dernier dans le secteur de Sambere Mbamba du cercle de Niono, au centre du pays.

Les Forces armées maliennes (FAM) ont précisé dans un communiqué avoir localisé le groupe terroriste dans une opération en même temps que l’opération «Barkhane», lancée par la France dans le secteur d’Alatona.

L’opération a abouti à « la neutralisation de 26 terroristes, la destruction de deux camions, la récupération d’un camion et la saisie d’un grand nombre d’armes » au groupe, alors qu’aucun mort ou blessé n’a été signalé parmi les militaires maliens.

Le Mali, comme d’autres pays du Sahel, a enregistré un nombre croissant d’attaques djihadistes ces derniers mois par l’affilié d’Al-Qaïda dans la région et l’État islamique, ce qui a également augmenté la violence intercommunautaire et provoqué le déplacement de dizaines de milliers de personnes.

La France compte actuellement environ 5100 militaires dans la région du Sahel après le renfort de 600 soldats en 2020 et est en train de revoir la mission après l’augmentation des attaques et la mort de cinq soldats français lors de plusieurs attaques entre fin décembre et début janvier. .