La France

L’ancien chef rebelle congolais Roger Lumbala accusé en France de crimes contre l’humanité

MADRID, 4 janv. (EUROPA PRESS) –

Les autorités françaises ont rapporté ce lundi avoir ouvert une enquête contre l’ancien chef rebelle congolais Roger Lumbala pour complicité présumée dans la commission de crimes contre l’humanité.

Le parquet anticorruption de Paris a indiqué dans un communiqué que Lumbala avait été mis en examen pour les crimes présumés commis dans le cadre de la guerre civile de 2002 en République démocratique du Congo (RDC).

Ainsi, il a souligné que l’homme, 62 ans, a été arrêté à Paris, la capitale française. Lumbala, également ancien député de l’opposition, était responsable du Groupement congolais pour la démocratie nationale (RCD-N), un groupe armé fondé en 1998.

Ce groupe a été accusé par l’ONU d’être responsable de viols, d’exécutions sommaires, d’enlèvements, de mutilations et de cannibalisme dans la région de l’Ituri (nord-est), principalement contre des pygmées.