Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine

MADRID, 24 janvier (EUROPA PRESS) –

Le ministère russe de la Défense a assuré mercredi que les forces armées du pays ont réussi à détruire pour la première fois l’un des systèmes de défense aérienne SAMP/T fournis par la France à l’Ukraine au début de l’année dernière.

Selon le ministère russe de la Défense, les attaques ont eu lieu contre des dépôts de munitions des 31e et 46e brigades d’artillerie mécanisées des forces armées ukrainiennes, sans toutefois préciser le lieu de l’offensive.

Parallèlement à ce système de défense aérienne de fabrication française, Moscou a assuré que ses troupes étaient également parvenues à détruire une station radar du système de missile anti-aérien S-300, selon l’agence de presse russe TASS.

L’Italie et la France ont confirmé en février 2023 qu’elles fourniraient le SAMP/T MAMBA aux forces armées ukrainiennes, afin de leur permettre de défendre une grande partie de leur territoire contre les attaques de drones, de missiles et d’avions russes.

Le SAMP/T MAMBA est le premier système antimissile européen à longue portée de concept franco-italien. Sa fourniture à l’Ukraine répondait il y a un an à l’urgence exprimée par Kiev de protéger la population et les infrastructures civiles contre les attaques russes.

A lire également