Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre à Gaza

MADRID, 19 décembre (EUROPA PRESS) –

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a annoncé mardi qu’elle prendrait des mesures nationales « contre certains colons israéliens extrémistes » pour leurs attaques contre la population palestinienne en Cisjordanie.

De son côté, la France travaille avec ses partenaires européens à davantage de sanctions, comme cela a été annoncé lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue britannique David Cameron, tenue à Paris, selon la chaîne française BFMTV.

« J’ai pu constater de mes propres yeux les violences commises par certains colons extrémistes en Cisjordanie. C’est inacceptable », a dénoncé Colonna, qui revient récemment d’une tournée qui l’a conduite au Liban, en Cisjordanie et en Israël.

En attendant ces sanctions européennes, celles de Paris s’ajouteraient déjà à celles imposées début décembre par Washington à des dizaines de ces colons israéliens, interdits d’entrée sur le territoire américain.

Suite à la réponse israélienne dans la bande de Gaza aux attaques du Hamas du 7 octobre, la situation en Cisjordanie s’est également aggravée. Près de 300 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes et des groupes de colons extrémistes, alors qu’ils continuent d’être expulsés de leurs terres.

A lire également