La France

La France cessera d’exiger le port du masque dans les transports publics à partir de lundi

Le masque ne sera plus obligatoire dans les transports en commun en France à partir du lundi 16 mai, comme convenu mercredi par le Gouvernement, qui juge possible de continuer à assouplir les mesures car « la situation épidémiologique s’est améliorée ».

« La pandémie (COVID-19) n’est pas terminée mais les nouveaux diagnostics ont été réduits », a déclaré à la presse le ministre de la Santé Olivier Véran. Cependant, certaines mesures seront maintenues, telles que la nécessité de documenter que vous avez été vacciné ou que vous avez été testé négatif pour accéder à un centre de santé et la quarantaine d’une semaine pour les personnes infectées par le coronavirus.

Dans les établissements de santé, dont les pharmacies, le masque restera obligatoire, malgré le fait que depuis le 14 mars les autorités françaises ne réglementent plus son utilisation en intérieur.

La France a accumulé près de 150 000 décès dus au COVID-19 depuis le début de la pandémie et a noté mardi une augmentation des infections, avec plus de 56 000 nouveaux positifs en une journée. Plus de 1 300 patients restent en soins intensifs, selon les statistiques officielles.