Economie

La Banque centrale du Salvador publie les règles d’utilisation du Bitcoin

Le pays d’Amérique centrale est sur le point de devenir le premier pays au monde à utiliser Bitcoin comme monnaie officielle, bien que l’opposition au gouvernement Nayib Bukele prévienne qu’il existe peu d’informations et d’éducation pour sa mise en œuvre.

Acheter en Bitcoin sera bientôt possible au Salvador. La Banque centrale de ce pays a publié un document avec les normes techniques pour faciliter l’application de la loi Bitcoin, ce qui en ferait la première nation au monde à autoriser son utilisation comme monnaie officielle.

Le document vise à « réglementer les droits et obligations dans les relations commerciales entre les entités financières et les fournisseurs qui contractent pour le bon fonctionnement des transactions et des paiements numériques uniquement avec Bitcoin ou dollars via différents mécanismes électroniques ».

L’organisme financier d’El Salvador a annoncé que ce document normatif sera soumis à consultation et a permis un espace de réception des commentaires par courrier électronique qui sera disponible jusqu’au 6 septembre, un jour avant l’entrée en vigueur du règlement.

Selon la publication officielle, ce document précise que « les sujets obligés de se conformer à ces réglementations sont les banques, les banques coopératives et les sociétés d’épargne et de crédit qui sont intéressées à fournir le service de convertibilité des dollars et du Bitcoin et vice versa ».

Le bitcoin et le dollar seront les monnaies officielles du pays d’Amérique centrale, une initiative promue par le président Nayib Bukele, qui n’a pas été loin des critiques. Le Congrès salvadorien a approuvé la loi le 9 juin sans autre débat ni discussion parlementaire.

Le député de l’opposition René Portillo Cuadra a souligné que le gouvernement devait procéder à une consultation avant d’envoyer la proposition à l’Assemblée législative, avec une large majorité progouvernementale. « En réalité, nous n’avons pas de réglementations, de directives, d’informations ou d’éducation sur la mise en œuvre de cette monnaie qui, sans aucun doute, profitera à quelques-uns », a déclaré Cuadra.

77,5% de la population salvadorienne approuve l’utilisation du Bitcoin comme monnaie légale, selon une enquête du Centro de Estudios Ciudadanos (CEC) de l’Université Francisco Gavidia. Concernant la volatilité du Bitcoin, 95% des personnes interrogées valorisent le dollar américain « comme la stabilité financière de leur économie familiale » et 1% ont évoqué la crypto-monnaie.

Avec EFE