Sport

Jonas Vingaard arrive à Paris et est le nouveau champion du Tour de France 2022

Le Danois a rempli l’objectif d’atteindre la capitale française et a été couronné vainqueur du concours, le premier de son palmarès. Dans une journée décontractée, le maillot jaune et roi de la montagne a franchi la ligne d’arrivée en queue de peloton avec ses coéquipiers Jumbo-Visma. Le vainqueur de l’étape était Jasper Philipsen, qui a remporté un furieux sprint final pour remporter sa deuxième étape. Wout van Aert était digne du vert et super combatif ; Tadej Pogacar, meilleur jeune ; et Ineos Grenadiers, des équipes.

La 109e édition du Tour de France s’est achevée après la 21e étape qui a débuté à la Paris La Défense Arena, au nord de la capitale nationale, et s’est terminée par huit tours autour des Champs-Élysées, soit 116 kilomètres.

Avec ce voyage, il a été officialisé que Jonas Vingaard est le nouveau vainqueur du championnat cycliste le plus important au monde. Le Danois a parfaitement franchi les 21 étapes, avec un niveau de solidité implacable et sans faiblir aucun jour.

Le cycliste de 25 ans sacré pour la première fois dans un Tour de France après avoir été vice-champion de l’édition 2021, secondant Tadej Pogacar. Cette fois, les rôles se sont inversés et le Slovène a fini de tirer, entamant une rivalité de haut niveau qui promet des chapitres passionnants pour les saisons à venir.

« Plus rien ne peut arriver, j’ai vraiment gagné le Tour. C’est tout simplement incroyable, personne ne peut me l’enlever », a déclaré Vingaard. « Il m’a toujours dit que quelque chose pourrait arriver qui m’empêcherait d’y arriver, mais c’est fait et je suis assis avec ma fille et ma femme », a-t-il ajouté.

Le nouveau roi de la grande boucle a déclaré vouloir se détendre et faire la fête, mais son objectif est de revenir l’année prochaine sur « la meilleure course du monde ». Il a remercié les nombreux Danois qui ont assisté à la course et l’a encouragé pendant trois semaines.


Des membres du Jumbo Visma accompagnent Jonas Vingaard sur la ligne d'arrivée à Paris, France, le 24 juillet 2022.
Des membres du Jumbo Visma accompagnent Jonas Vingaard sur la ligne d’arrivée à Paris, France, le 24 juillet 2022. © Mantey Stéphane / EFE

Le coureur Jumbo-Visma a remporté le maillot jaune en terminant devant Pogacar de 2:43 minutes. Alors qu’il quitte également la France en tant que leader de la montagne arrondissant 72 points, sept de plus que l’Allemand Simon Geschke.

De plus, il s’est imposé en deux jours, à El Granon (11e), lorsqu’il a pris la tête du classement général ; et à Hautacam (18e), lorsqu’il se met à « croire que la victoire est possible ».

Phillipsen, vainqueur de la dernière étape

Le Belge a remporté la dernière étape du Tour de France grâce à un sprint endiablé qui ne laissait aucun doute. C’est la deuxième victoire (il avait déjà remporté la 15e, à Carcassonne) pour le coureur d’Alpecin.

Le joueur de 24 ans a déclaré que réussir à Paris « c’est mettre la cerise sur le gâteau » pour la compétition. « Le dernier kilomètre était idéal pour moi car Dylan Groenewegen a dû sprinter tôt », a-t-il décrit.

« Au début du Tour j’ai eu quelques déceptions, mais conclure avec deux victoires d’étape, dont celle-ci sur les Champs Elysées, le graal des sprinteurs, c’est vraiment super. »

La Belgique est le pays qui a fourni le plus de vainqueurs à ce Tour de France. Aux deux victoires de Philipsen s’ajoutaient le contre-la-montre inaugural d’Yves Lampaert et celles remportées par Wout van Aert à Calais (4e), Lausanne (8e) et Rocamadour (20e).

La course de ce dimanche a été imprégnée de couleur. Dès le début, Van Aert, Pogacar et Vingaard ont lancé une attaque en guise d’exposition pour le public parisien et ont eu le temps de prendre des photos pendant le tournage.

En milieu de journée, les membres de Jumbo-Visma ont trinqué au champagne et posé avec les numéros de Primoz Roglic, Steven Kruijswijk et Nathan Van Hooydonck, les trois coureurs qui ont dû quitter le Tour.

Une fois entrés dans le centre historique de Paris, les attaques ont commencé, sans chef clair et dans un contexte qui impliquait qu’elles se termineraient par le sprint final.

Van Aert, maillot vert et super combatif ; Pogacar, meilleur jeune

Le Belge du Jumbo Visma a réussi à se rendre à Paris pour terminer le classement par points qu’il avait obtenu il y a plusieurs étapes, mais qu’il devait sceller dans la capitale française. Van Aert, le cycliste le plus participatif du Tour, a conservé le maillot vert grâce aux 480 points qu’il a accumulés. Deuxième dans la catégorie était Philipsen, avec 286.

Alors que samedi, le jury de l’organisation avait accepté à l’unanimité de lui décerner le prix d’honneur du « super-compétitif » du Tour de France, soulignant ses qualités pour animer les journées et reconnaissant son effort.


Tadej Pogacar et Wout Van Aert, respectivement en blanc et vert, célèbrent Jonas Vingaard en tant que nouveau champion du Tour de France, Paris, le 24 juillet 2022.
Tadej Pogacar et Wout Van Aert, respectivement en blanc et vert, célèbrent Jonas Vingaard en tant que nouveau champion du Tour de France, Paris, le 24 juillet 2022. © Guillaume Horcajuelo / EFE

De son côté, Pogacar a remporté le maillot blanc du meilleur jeune participant pour la troisième année consécutive. Le Slovène est arrivé en France dans l’espoir de remporter son troisième Tour d’affilée, mais a terminé deuxième.

« Ce maillot n’était pas le but, mais au final je suis content de la façon dont le Tour s’est développé. Je suis fier d’être deuxième et des victoires que j’ai remportées », a déclaré le cycliste des Émirats arabes unis, qui a remporté Longwy (6e étape), la Super Planche des Belles Filles (7e) et Peyragudes (17e).

Ineos Grenadiers, champion par équipe

L’équipe britannique qui comprend le Colombien Daniel Martínez a terminé en tête du classement par équipe. L’équipe de Gerain Thomas, Tom Pidcock, Adam Yates, Filippo Ganna, Jonathan Castroviejo, Luke Rowe et Dylan Van Baarle termine avec 37’33 » d’avance sur Groupama–FDJ.

Malgré la consécration, Ineos n’a pu franchir qu’une étape, mais c’était dans la mythique Alpe d’Huez, grâce à Pidcock. Tout en plaçant Thomas sur le podium et Yates dans le Top 10.

L’équipe avec le plus de victoires était Jumbo Visma, grâce aux trois de Van Aert, aux deux de Vingaard et au reste du Français Christophe Laporte (19e, à Cahors). A cela s’ajoutent ni plus ni moins trois des quatre maillots en litige.

Nairo Quintana, parmi les six premiers

Le membre Arkea a réalisé une autre participation satisfaisante à un Tour de France, au-delà de ne pas avoir pu disputer la candidature au podium jusqu’au bout. L’homme de 32 ans est arrivé à la sixième place du classement.

« Le prix le plus important que je reçois est l’amour du peuple », a-t-il déclaré après avoir conclu le concours. « Ils se demandent d’où viennent tant de Colombiens et ils ne comprennent pas pourquoi ils me soutiennent et pas quelqu’un d’autre », a-t-il ajouté.

« Je pars très heureux, heureux, j’ai tout donné, j’ai donné le maximum. Ce port réaffirme que nous sommes en bonne condition, que nous avons de belles années devant nous », a-t-il fait remarquer. Enfin, il a conclu en affirmant qu’il doit se préparer dur pour « continuer à faire plaisir, gagner et exciter les gens ».

De son côté, Daniel Martínez (30e) a rejoint les Ineos Grenadiers qui ont remporté le tableau par équipe et clôturé le Tour en bonne forme après une deuxième semaine à se faire oublier. Rigoberto Urán (26e), dixième l’an dernier, a connu un match gris et en deçà des attentes.