La 107e édition du Tour de France partira de Nice le samedi 29 août pour se terminer à Paris le 20 septembre après 21 étapes et un parcours total de 3470 km sur routes françaises.

Neuf étapes de plat, huit étapes de montagne avec quatre arrivées hautes et un contre-la-montre individuel. Bienvenue dans le détail de la Grande Boucle, la course cycliste la plus importante du monde:

Étape 1: samedi 29 août. Bien bien. 156 km. Plat

Une première étape plate qui commence et se termine à Nice. Il devrait favoriser les sprinteurs qui auront peu de chances de gagner au cours des trois prochaines semaines.

Le parcours se compose de trois tours d'un circuit qui démarre sur les rives de la mer Méditerranée jusqu'à la périphérie de la ville, en montant deux fois une montée de troisième catégorie: la Côte de Rimiez (5,8 km, 5,1%). Les 20 derniers kilomètres sont plats et l'étape se termine sur une ligne droite de 5 km sur la célèbre Promenade des Anglais, parfaite pour un emballage massif.

Étape 1 Tour de France 2020.
Étape 1 Tour de France 2020. © Letour

Étape 2: dimanche 30 août. Bien bien. 186 km. Montana.

Même départ et arrivée depuis le centre de Nice mais profil totalement différent. Sans transition, les cyclistes affrontent la haute montagne dès le deuxième jour. Une étape qui met les favoris à l'épreuve. Le parcours présente beaucoup de dénivelé car les coureurs passent du niveau de la mer à 1607 mètres d'altitude avant de retourner à Nice.

L'étape est marquée par trois prix de montagne: au kilomètre 63,5 le Col de la Colmiane (première catégorie, 16,3 km, 6,3%), suivi par le Col de Turini (première catégorie, 14,9 km à 7 , 4%) et le spectaculaire col d'Eze en deuxième catégorie (7,8 km à 6,1%) situé à 31 km de la ligne d'arrivée. Un profil qui pourrait favoriser une éventuelle évasion mais que les favoris du général devraient combattre dans les premiers combats. Si le Tour n'est pas gagné aujourd'hui, des secondes importantes peuvent être perdues. D'autant plus que l'organisation a mis des bonus de 8, 5 et 2 secondes pour les trois premiers coureurs qui franchissent le Col des Quatre Chemins, à 9 km de la ligne d'arrivée.

Étape 2 Tour de France 2020
Étape 2 Tour de France 2020 © Letour

Étape 3: lundi 31 août. Nice-Sisteron. 198 km. Plat

Les couloirs quittent la Méditerranée en direction du nord et vers les Alpes. L'itinéraire suit la belle Route Napoléon qui mène à quatre prix de montagne (trois troisième catégorie et un quatrième). Un profil qui devrait donner des idées aux coureurs cherchant à s'échapper du peloton et à rêver d'une victoire en solitaire. Mais les 45 derniers kilomètres sont plats et les équipes de sprint devraient profiter de ce terrain pour mettre fin aux rêves des évadés. L'arrivée dans la belle citadelle de Sisteron promet des images spectaculaires.

Étape 3 Tour de France 2020.
Étape 3 Tour de France 2020. © Letour

Étape 4. Mardi 1er septembre. Sisteron-Orcières-Merlette. 160,5 km. Demi montagne.

Une particularité de l'édition 2020 du Tour: le peloton fait une incursion dans les Alpes dès la quatrième étape avec une première arrivée en hauteur. Cinq prix de la montagne ornent le parcours (trois troisième catégorie, un quatrième catégorie et la dernière première catégorie). Bien que les organisateurs ne qualifient pas cette étape de "montagne" mais de "accidentée", l'arrivée au sommet d'Orcières-Merlette (1825 m d'altitude, première catégorie, 7,1 km à 6,7%) devrait donner les premières indications sur le statut des favoris et peut-être blessé certains dirigeants pour le général.

Étape 4 Tour de France 2020.
Étape 4 Tour de France 2020. © Letour

Étape 5: mercredi 2 septembre. Gap-Privas. 183 km. Plat

Une étape qui pourrait être considérée comme transitoire et qui devrait être développée à grande vitesse avec un tracé majoritairement descendant. Une fuite devrait se former mais peut avoir du mal à résister au retour du peloton. Deuxième prix montagne du jour, la Côte de Saint-Vincent-de-Barrès (quatrième catégorie, 2,7 km à 4,2%) à 15 km de l'arrivée pourrait être utilisée pour lancer une contre-attaque. Si les équipes de sprint ne parviennent pas à contrôler le peloton, les derniers kilomètres d'une légère montée pourraient favoriser des coureurs comme Wout Van Aert, Peter Sagan, Julian Alaphilippe ou Greg Van Avermaet.

Étape 5 Tour de France 2020.
Étape 5 Tour de France 2020. © Letour

Étape 6: jeudi 3 septembre. Le Teil-Mont Aigoual. 191 km. Half Mountain.

Les coureurs quittent les berges du Rhône, à 132 m d'altitude, pour une étape de plat sur 146 km. Les 45 prochains kilomètres, avec trois prix de la montagne, devraient permettre aux favoris de s'expliquer. Les 11,7 km à 7,3% de montée vers le col de la Lusette sans précédent (première catégorie) avec des passages à 11% promettent d'être le moment décisif de l'étape. Aussi, l'opportunité de bonus (8, 5 et 2 secondes) au sommet de ce même high pourrait offrir une bataille entre favoris. La montée finale vers le Mont Aigoual est plus douce (8,3 km à 4%).

Étape 6 Tour de France 2020.
Étape 6 Tour de France 2020. © Letour

Étape 7: vendredi 4 septembre. Millau-Lavaur. 168 km. Plat

Une étape de transition avant d'atteindre les Pyrénées mais pas si plat. Après avoir traversé l'impressionnant viaduc de Millau, les cyclistes retrouvent la Côte de Luzençon, une ascension de troisième catégorie (3,1 km à 6,1%). Les trois prix de montagne de la première moitié du circuit offrent aux aventuriers un terrain parfait pour développer une longue escapade. Mais les rêves de victoire des évadés ont peu d'espoir de survivre à la dernière partie de cette étape. Les 44 derniers kilomètres entre Castres et l'arrivée à Lavaur sont plats et devraient permettre aux équipes de sprinteurs de rattraper leur retard.

Étape 7 Tour de France 2020.
Étape 7 Tour de France 2020. © Letour

Étape 8: samedi 5 septembre. Cazères-sur-Garonne-Loudenvielle. 141 km. Montana.

Bienvenue dans les Pyrénées. Les choses sérieuses commencent vraiment aujourd'hui avec cette première étape dans les hautes Pyrénées. Si les favoris ne se manifestent pas dans le Col de Menté (première catégorie, 6,9 km à 8,1%), première difficulté de la journée, ils ne pourront pas se cacher dans les 11,7 km d'ascension du Port de Balès (7,7 %, hors catégorie), suivi du Col de Peyresourde à 11,5 km de l'arrivée (9,7 km à 7,6%) et offrant des bonus de 8, 5 et 2 secondes. L'étape se termine par une descente vers Loudenvielle.

Étape 8 Tour de France 2020.
Étape 8 Tour de France 2020. © Letour

Étape 9: dimanche 6 septembre. Pau-Laruns. 153 km. Montana.

Deuxième étape dans les Pyrénées avec quatre prix de montagne qui pourraient favoriser les échappés qui ne se battent pas pour le classement général. Après 50 kilomètres de plat, le peloton a commencé à gravir la première difficulté de la journée, le Col de la Hourcière (11,1 km à 8,8%, 1ère catégorie) suivi du Col de Soudet en troisième catégorie. Les favoris pourraient attendre la dernière montée de la journée pour s'expliquer sur l'exigeant Col de Marie Blanque (7,7 km à 8,6%) avec des trajets à 13,6%. Cet arrêt offre des bonus de 8, 5 et 2 secondes aux trois premiers coureurs. Mais les 18 km de descente et l'arrivée dans l'avion pourraient limiter les écarts.

Étape 9 Tour de France 2020.
Étape 9 Tour de France 2020. © Letour

Jour de repos mérité: lundi 7 septembre.

Étape 10: mardi 8 septembre. Île d'Oléron-Île de Ré. 168,5 km. Plat

Après le premier jour de repos, les coureurs se voient offrir un chemin entre deux îles de l'Atlantique français. L'étape, la plus plate du Tour, ne sera pas une journée de vacances. Cela pourrait créer des pièges et surprendre des favoris inconscients. Le vent est l'invité spécial de cette région côtière. A différents moments du parcours, les fans redoutés pourraient compliquer la journée des favoris pour le classement général, ainsi que celle des sprinteurs qui veulent disputer la victoire d'étape.

Étape 10 Tour de France 2020.
Étape 10 Tour de France 2020. © Letour

Étape 11: mercredi 9 septembre. Châtelaillon-Plage-Poitiers. 167,5 km. Plat

Encore une étape plate qui quitte la côte atlantique et qui devrait être une charrette portée à grande vitesse. La petite montée de quatrième catégorie en milieu de parcours (la Côte de Cherveux, 1,1 km à 4,4%) ne devrait pas ralentir le peloton. L'arrivée à Poitiers est réservée à l'emballage en masse. Ce seront des points importants pour la course au Maillot Vert pour le meilleur sprinter car les sprinteurs n'auront plus beaucoup d'occasions avant l'étape parisienne sur les Champs Elysées.

Étape 11 Tour de France 2020.
Étape 11 Tour de France 2020. © Letour

Étape 12: jeudi 10 septembre. Chauvigny-Sarran. 218 km. Montagneux

L'étape la plus longue de cette édition du Tour s'annonce animée par un profil de moyenne montagne («accidenté» selon le descriptif des organisateurs). Avec quatre courtes ascensions, l'étape offre des opportunités aux chasseurs de victoires d'étape. Dernière difficulté de la journée: Le Suc au May situé à 25 km de la ligne d'arrivée (3,8 km à 7,7%, deuxième catégorie), en plus d'offrir des bonus, c'est le terrain parfait pour une attaque en solitaire. Et les derniers kilomètres d'une légère montée vers la ligne pourraient convenir à des coureurs comme Julian Alaphilippe et Wout Van Aert.

Étape 12 Tour de France 2020.
Étape 12 Tour de France 2020. © Letour

Étape 13. Vendredi 11 septembre. Châtel-Guyon-Puy Mary. 191,5 km. Montana.

Une étape de montagne exigeante dans cette région centrale de la France, le Massif central (Massif central). Terrain moins connu que les Alpes ou les Pyrénées, mais avec des ascensions de premier ordre. C'est l'étape la plus dénivelée de ce Tour 2020 (4400 m au total).

Avec sept prix de la montagne, le peloton va passer toute la journée à monter et descendre. La première ascension, le Col de Ceyssat (10,2 km à 6,1%, première catégorie) part du kilomètre 25. Les deux dernières difficultés de la journée, le Col de Neronne (3,8 km à 9,1%, deuxième catégorie, avec bonus) et l'arrivée au sommet du Puy Mary (5,4 km à 8,1%) sont les plus difficiles avec quelques kilomètres dépassant 10% et un passage du Puy Mary à 15%.

Étape 13 Tour de France 2020.
Étape 13 Tour de France 2020. © Letour

Étape 14: samedi 12 septembre. Clermont-Ferrand-Lyon. 194 km. Plat

Officiellement une scène plate, mais un regard sur le profil vient qualifier ce nom. Cinq prix de montagne pour une étape supposée plate; nous avons vu un terrain plus favorable pour les sprinteurs. Les deux ascensions de quatrième catégorie, la Côte de la Duchère et la Côte de la Croix-Rousse, une fois entrées à Lyon et à moins de 10 km de l'arrivée, sont parfaites pour les attaques ou pour permettre aux évadés de résister au retour du peloton.

Étape 14 Tour de France 2020.
Étape 14 Tour de France 2020. © Letour

Étape 15: dimanche 13 septembre. Lyon-Grand-Colombier. 174,5 km. Montana.

Le Tour prend la direction de la haute montagne. La bataille pour le classement général se jouera en partie lors de cette étape. La visite est divisée en deux moitiés avec des profils totalement différents. Les 100 premiers kilomètres sont plats. Les 75 suivants sont de la pure montagne avec trois prix difficiles. Le premier, la montée de la Montée de la Selle de Fromentel (première catégorie, 11,1 km à 8,1%) avec des pentes qui dépassent les 20%! Il est suivi du Col de la Biche, également de première classe (6,9 km à 8,9%). Le podium final du Tour pourrait commencer à être désigné dans les 17,4 km de l'ascension finale vers le Grand Colombier, classé «hors catégorie» (7,1%).

Étape 15 Tour de France 2020.
Étape 15 Tour de France 2020. © Letour

Deuxième jour de repos: lundi 14 septembre. Clé de la récupération avant les trois prochaines étapes de montagne.

Étape 16: mardi 15 septembre. La Tour du Pin-Villard-de-Lans. 164 km. Montana.

Nous entrons dans la semaine décisive avec une étape de montagne favorable aux aventuriers à la recherche d'une victoire d'étape. Deuxième difficulté de la journée, le Col de la Porte (7,4 km à 6,8%, deuxième catégorie) a été le théâtre d'une victoire éclatante de Primoz Roglic en août dernier lors du Critérium du Dauphiné.

Mais cette fois, cet arrêt est situé à 97,5 km de la ligne d'arrivée. Les favoris pourraient attendre la montée à Saint-Nizier-du-Moucherotte (11,1 km à 6,5%, première catégorie) qui mène à la station de ski de Villard-de-Lans pour s'expliquer. Autre scénario possible: les dirigeants préfèrent rester en position d'observation pour sauver leurs forces en prévision des derniers jours.

Étape 16 Tour de France 2020.
Étape 16 Tour de France 2020. © Letour

Étape 17: mercredi 16 septembre. Grenoble-Méribel-Col de la Loze. 170 km. Montana.

L'étape reine du Tour avec deux prix de montagne hors catégorie. La victoire finale du Tour peut être déterminée lors de l'ascension du célèbre Col de la Madeleine (17,1 km à 8,4%) et l'ascension finale de 21,5 km (7,8%) pour rejoindre la station de ski au départ de Méribel, sur le chemin de la montée inédite du Col de la Loze. Une dernière étape à 2304 mètres d'altitude avec des pentes de 20% qui pourraient convenir aux coléoptères colombiens tels que Egan Bernal et Nairo Quintana.

Étape 17 Tour de France 2020.
Étape 17 Tour de France 2020. © Letour

Étape 18: jeudi 17 septembre. Méribel-La Roche sur Foron. 167,5 km. Montana.

Dernière étape de montagne de ce Tour 2020 qui pourrait modifier ou confirmer le classement général avec quatre prix de montagne. Le premier, le Col de Roselend, avec ses 18,6 km de montée est le plus long de la journée mais pas le plus difficile (première catégorie, 6,1%). Ils suivent le Col des Saisies (14 km à 7%, deuxième catégorie) et le Col des Aravis (6,7 km à 7%, 1ère catégorie) avant la montée vers le Plateau des Glières (hors catégorie). Une montée courte (6 km) mais difficile avec son pourcentage moyen de 11,2% suivi de deux kilomètres sur le chemin de terre jusqu'au col des Glières. L'étape se termine par une descente.

Étape 18 Tour de France 2020.
Étape 18 Tour de France 2020. © Letour

Étape 19: vendredi 18 septembre. Bourg-en-Bresse-Champagnolle. 166,5 km. Plat

Une étape au profil pas si plat mais qui ne présente pas beaucoup de difficulté avec seulement la quatrième catégorie Côte de Château-Chalon (4,3 km à 4,7%) au kilomètre 82. C'est la dernière chance pour les aventuriers du peloton de essayez de monter sur scène. Une victoire qui sera sûrement aussi recherchée par les équipes de sprinteurs qui auront survécu aux trois étapes de montagne dans les Alpes.

Étape 19 Tour de France 2020.
Étape 19 Tour de France 2020. © Letour

Étape 20: samedi 19 septembre. Lure-La Planche des belles filles. 36,2 km. Contre-la-montre individuel.

Si le général n'est pas encore déterminé, ce contre-la-montre sera le moment décisif pour déterminer les positions. Les 30 premiers kilomètres sont plats avec une légère pente. Dans cette première partie, les cyclistes rouleront sur le vélo chrono avant de changer de machine pour terminer l'étape.

La montée de 6 kilomètres vers la Planche des Belles Filles avec une baisse moyenne de 8,5% sera une montée en temps très exigeante. Un parcours qui connaît parfaitement l'un des favoris de la victoire finale, le Français Thibaut Pinot, qui habite à proximité. Mais les spécialistes du contre-la-montre de Jumbo-Visma Primoz Roglic et Tom Dumoulin sont de sérieux candidats pour la victoire d'étape et le podium final à Paris.

Étape 20 Tour de France 2020.
Étape 20 Tour de France 2020. © Letour

Étape 21: dimanche 20 septembre. Mantes-la-Jolie-Paris Champs Elysées. 122 km. Plat

La dernière étape du Tour commence traditionnellement par une coupe de champagne pour le grand vainqueur et se termine sur les Champs-Elysées. Le peloton sera heureux d'avoir terminé les 3 470 km de course. Mais les équipes de sprint travailleront jusqu'aux derniers mètres pour remporter cette prestigieuse victoire sur la célèbre avenue parisienne.

Étape 21 Tour de France 2020.
Étape 21 Tour de France 2020. © Letour