La France

Arrêté en France d’un ancien militaire qui a ouvert le feu sur le petit ami de son ex-partenaire et plusieurs agents

MADRID, le 31 mai. (EUROPA PRESS) –

Les autorités françaises ont annoncé lundi « l’arrestation » d’un ancien militaire récemment sorti de prison qui a ouvert le feu dimanche à plusieurs reprises contre un groupe d’agents près de Limoges, dans le sud du pays européen.

La gendarmerie nationale a indiqué à travers son compte sur le réseau social Twitter que «l’individu recherché qui a ouvert le feu dimanche contre des gendarmes à Lardin-Saint-Lazare a été arrêté par le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale après un échange de coups de feu».

Ainsi, il a souligné qu ‘ »il n’y a pas eu de blessés parmi les gendarmes », tandis que le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré que « l’individu a été neutralisé ». « Merci aux gendarmes, et en particulier au GIGN, pour leur action déterminée, ainsi qu’à tous les services de l’Etat mobilisés. »

L’homme, dans la trentaine, s’est rendu chez son ex-petite amie et a eu une confrontation avec son nouveau petit ami, sur lequel il a ouvert le feu, sans le blesser. Par la suite, il a tiré des coups de feu sur la police qui est venue après l’avertissement, ne laissant aucune victime.

Le suspect a au moins un couteau et deux fusils bien qu’il soit inclus dans le dossier des personnes à qui il est interdit d’acquérir et de posséder des armes. De plus, il porte un bracelet électronique en raison d’une histoire de violence sexiste, ce qui a facilité la persécution.

gestioninclusive@gmail.com