Sport

Roland Garros démarrera une semaine plus tard que prévu par la pandémie

En raison de la situation sanitaire en France, la Fédération française de tennis (FFT) a annoncé ce jeudi que le tournoi de Roland Garros était reporté de huit jours. Ainsi, la foire se déroulera du 30 mai au 13 juin, bien que les classements se feront du 24 au 28 de ce mois. Ils espèrent également pouvoir accueillir le plus grand nombre de spectateurs pendant les 15 jours de compétition.

Le Roland Garros, sur la corde raide. Déjà en 2020, le tournoi devait renoncer à se tenir fin mai comme d’habitude et se jouer entre septembre et octobre. Pour la première fois, le tournoi s’est déroulé en plein automne et avec un public réduit au minimum: 1 000 spectateurs par jour.

D’ici 2021, la situation sanitaire due à la pandémie devrait être maîtrisée. Mais la France est entrée dans son troisième confinement en un an le 3 avril et ce n’est que jusqu’au début du mois de mai que l’on saura si elle a eu les effets escomptés. Ce n’est que si tel est le cas que le gouvernement autoriserait la réouverture progressive des magasins, des restaurants et le retour du public aux manifestations sportives et culturelles.

L’annulation du tournoi ne fait pas partie des plans

C’est pourquoi l’organisation de Roland Garros a pris la décision de reporter le tournoi d’une semaine. Selon le communiqué de la Fédération française de tennis (FFT), l’organisation «travaille en étroite collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports sur les options présentées à l’organisation de Roland Garros, en tenant compte du calendrier sportif international».

Le président de la FFT, Gilles Moretton, a déclaré à l’AFP qu’il étudiait « presque toute la palette » d’options pour l’édition de cette année. Cependant, il a également déclaré qu’il n’ose pas imaginer son annulation ou « une capacité de 100% ».

Si tout se passe comme prévu, les classements se dérouleront du lundi 24 mai au vendredi 28 mai et le tableau principal du 30 mai au 13 juin.

La FFT espère ne pas avoir, comme lors de l’édition précédente, voir des stands vides tout au long des 15 jours de compétition. Son objectif est de «maximiser les chances que le tournoi puisse se jouer devant le plus grand nombre de spectateurs possible» sans négliger la sécurité sanitaire de tous.

Le tournoi ne pouvait pas être reporté pour tomber comme en 2020

Contrairement à l’année dernière, où seulement trois des quatre tournois du Grand Chelem ont été disputés, – Wimbledon a été annulé – Roland Garros n’a pas pu être reporté à septembre.

D’une part, parce que la saison de la poussière de brique a déjà commencé (le Monte Carlo Masters 1000 démarre ce 10 avril à huis clos). De l’autre, parce que le calendrier sera très chargé pour la saison sur gazon, avec des dates ATP et WTA, qui débutera à Stuttgart le 7 juin.

Avec ce changement de tournoi à Paris, il ne restera plus que deux semaines entre la finale de Roland Garros et le début de Wimbledon (28 juin). Et deux semaines après la finale à Londres viendra le tournoi des Jeux Olympiques de Tokyo du 24 au 30 juillet.

Il est à noter que le report a le soutien des trois autres tournois du Grand Chelem (Open d’Australie, US Open et Wimbledon), comme précisé dans un communiqué conjoint.

En cela, ils expliquent qu’ils partagent tous la même vision, «offrir à tous les joueurs de tous niveaux de compétition les opportunités appropriées pour s’entraîner, se préparer et concourir sur chaque surface». Ils ajoutent qu’ils comprennent les difficultés de la FFT et c’est pourquoi ils ont accepté de couper une semaine entre les deux tournois et saisons.

Mais cette publicité est loin d’être appréciée par tout le monde. Le joueur de tennis français Alizé Cornet a critiqué cette décision. Dans une interview télévisée à ‘Tennis Channel’, lors du tournoi de Charleston, il a assuré ce jeudi que « notre ministre des Sports est une calamité, je suis vraiment désolé. Je n’ai rien contre elle mais elle ne prend que de mauvaises décisions concernant le sport C’est comme s’il s’en moque.  » Il a également déclaré que c’était « une décision égoïste » qui aurait un impact négatif sur le calendrier.

Avec l’AFP

gestioninclusive@gmail.com