La France

Quatre militaires français blessés par l’explosion d’une bombe dans le nord du Burkina Faso

Au moins quatre soldats français ont été blessés dans l’explosion d’une bombe alors que leur véhicule passait près de l’aéroport de Ouahigouya, dans le nord du Burkina Faso.

L’état-major de l’armée française a indiqué que les blessés appartenaient à une unité de l’opération « Barkhane » qui effectuait une mission de reconnaissance dans la zone, comme le rapporte la radio France Bleu.

Il a également souligné que les militaires ont été immédiatement évacués vers la ville malienne de Gao et a ajouté que « ceux dont la situation l’exige seront évacués vers la France », sans donner plus de détails.

En revanche, il a indiqué que le lieu de l’attentat « est une zone de transit », sans se prononcer sur qui aurait pu être à l’origine de l’attentat, sans pour l’instant avoir de revendication officielle de responsabilité.

Le pays africain a connu une augmentation significative des attaques depuis 2015. Celles-ci, le travail à la fois de la filiale d’Al-Qaïda et de l’État islamique dans la région, ont également contribué à l’augmentation de la violence intercommunautaire et ont conduit à l’épanouissement de groupes d’autodéfense.