La France

Neuf membres du clergé catholique et parents enlevés en Haïti, dont deux Français


MADRID, 12 avr. (EUROPA PRESS) –

Cinq ecclésiastiques catholiques, dont deux Français, et quatre proches de l’un d’eux, ainsi que deux autres personnes, ont été kidnappés en Haïti entre samedi soir et ce dimanche, au milieu de l’augmentation des enlèvements dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

Dans le quartier de la Croix-des-Bouquets, où le gang des «400 Mawozo» est très présent, l’enlèvement de quatre prêtres a été signalé, dont un Français, une religieuse française et quatre autres personnes pour qui «pour le moment ils réclament une rançon d’un million de dollars », selon le média local« La Nouvelliste ».

La police pense que le gang susmentionné était à l’origine des enlèvements.

Les quatre prêtres sont de la communauté Saint-Jacques en Haïti, tandis qu’un cinquième est un prêtre de l’archidiocèse de Cap-Haïtien. Parmi les quatre membres de la famille dont ils ont été enlevés, il y a sa mère et sa sœur.

Plus au sud, à Port-au-Prince, deux autres personnes, un médecin et un comptable agréé, ont été enlevées samedi soir. Ces incidents surviennent après l’enlèvement en direct de quatre personnes, dont un prêtre, lors d’un service religieux, qui a été diffusé sur les réseaux sociaux, même si leur libération a finalement été annoncée.

En plus de la crise politique que traverse Haïti, il y a une crise d’insécurité croissante qui a frappé la capitale avec une augmentation des enlèvements contre rançon.

gestioninclusive@gmail.com