La France

Mohoric achève la fuite et fait un doublé à Libourne

MADRID, 16 juillet (EUROPA PRESS) –

Le cycliste slovène Matej Mohoric (Bahrain Victorious) a remporté la dix-neuvième étape du Tour de France, de 207 kilomètres entre Mourenx et Libourne, tandis que son compatriote Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) conserve une semaine de plus le maillot de leader de la course, juste la veille du deuxième et dernier contre-la-montre final.

Sur une étape majoritairement plate propice à l’évasion, Mohoric, qui avait déjà fait partie de la première échappée du jour, a sauté du peloton de tête à 25 kilomètres de l’arrivée et est reparti seul sans que personne ne puisse suivre. A cela, il ajoute sa deuxième victoire d’étape, après celle obtenue lors de la septième.

Ainsi, il prolonge la fête slovène sur le Tour, après que Pogacar, le leader incontesté de la course, a pris l’étape de jeudi. Le joueur de 22 ans n’a eu aucun problème à conserver sa première place au classement général, où il prend 5h45 au Danois Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma) et 5h51 à l’Equatorien Richard Carapaz, qui devra défendre son podium au chrono de samedi.

Sans le Canadien Michael Woods (Israël Start-Up Nation) ni le Colombien ‘Superman’ López (Movistar) au départ, les Français Julian Bernard (Trek-Segafredo) et Franck Bonnamour (B&B Hotels-KTM), les Allemands Jonas Rutsch ( EF Education-Nippo) et Georg Zimmermann (Intermarché-Wanty Gobert), le Slovène Matej Mohoric (Bahrain Victorious) et l’Australien Simon Clarke (Qhubeka-NextHash) constituaient la pause du jour dès les premiers kilomètres.

Avec plus de deux minutes d’avance, ils affrontaient la montée au seul niveau du jour, Bareille (4e), avec Zimmermann régnant dans le sprint intermédiaire de Saint-Server, tandis qu’Alpecin-Fenix ​​et Deceuninck-Quick Step tiraient le peloton. Une chute, avec Enric Mas (Movistar) parmi les touchés, a ralenti le rythme, mais bientôt le groupe a repris des forces.

En fait, jusqu’à vingt coureurs ont tenté leur chance en sautant hors du peloton sur le kilomètre 80, bien qu’au passage des kilomètres les unités soient tombées. C’était 100 pour le but lorsque les deux groupes d’évadés ont réussi à s’unir, profitant de plus d’une minute sur le reste.

Déjà 25 secondes d’avance, Mohoric a porté le coup de grâce qui l’a conduit à régner pour la deuxième fois sur ce Tour, devant le Français Christophe Laporte (Cofidis) et le Danois Casper Pedersen (Team DSM), qui ont franchi la ligne d’arrivée à 58 secondes d’avance. le gagnant.

La manche de gala se poursuivra ce samedi avec la vingtième et avant-dernière étape, prélude à l’arrivée mythique de dimanche sur les Champs Elysées à Paris. Il s’agit d’un contre-la-montre individuel de 30,8 kilomètres entre Libourne et Saint-Emilion, initialement prévu pour départager le vainqueur du Tour, mais cette fois il ne servira qu’à définir le ‘Top 10’ et couronner le nouveau roi du chrono par la suite le leader Pogacar a pris l’autre, dans la cinquième étape.

– CLASSEMENT.

-Étape.

1. Matej Mohoric (SLO / Bahreïn Victorieux) 4:19:17.

2. Christophe Laporte (FRA/Cofidis) à 58 ans.

3. Casper Pedersen (DIN / Équipe DSM) mt

4. Mike Teunissen (NED / Jumbo-Visma) 1:02.

5. Nils Politt (ALE / Bora-Hansgrohe) 1h08.

-Général.

1. Tadej Pogacar (SVN / UAE-Team Emirates) 79:40:09.

2. Jonas Vingegaard (DIN / Équipe Jumbo-Visma) 5:45.

3. Richard Carapaz (ECU/INEOS Grenadiers) 5:51.

4. Ben O’Connor (équipe AUS / AG2R Citroën) 8h18.

5. Wilco Kelderman (NED / BORA-Hansgrohe) 8h50.

gestioninclusive@gmail.com