La France

Macron prône une distribution rapide de vaccins en Afrique dans une « course contre la montre »

PARIS, 14 février (DPA / EP) –

Le président français Emmanuel Macron fera connaître la semaine prochaine aux pays du G7 son souhait que les pays africains soient dûment pris en compte dans les protocoles de distribution internationale du vaccin.

En ce sens, l’Elysée a confirmé que Macron soulèverait ouvertement la question lors de la visioconférence que les dirigeants du G7 organiseront vendredi prochain, sous la présidence du Premier ministre britannique Boris Johnson.

« Les pays africains ont des questions légitimes sur leur accès aux vaccins », a en revanche rappelé Macron à l’hebdomadaire « Le Journal du Dimanche ».

Le projet ACT Accelerator (ACT-A) de l’Organisation mondiale de la santé permet aux pays de sécuriser 2 milliards de doses à un prix relativement bas. Macron, en réponse, a considéré que ce montant n’était toujours pas suffisant.

Le président français a également appelé à une action rapide au niveau international, compte tenu de la prolifération de nouvelles variantes du coronavirus, et a qualifié la lutte contre les mutations du coronavirus de «course contre la montre».

Selon le gouvernement britannique, Johnson souhaite demander à ses homologues une plus grande collaboration dans la distribution de vaccins contre le coronavirus, et le fera savoir lors de la réunion, au cours de laquelle les États-Unis, le Canada, l’Allemagne, la France, l’Italie et le Japon seront également participer.

gestioninclusive@gmail.com