La France

Macron n’envisage pas d’assouplir le couvre-feu en France pendant au moins un mois

MADRID, 1er mars (EUROPA PRESS) –

Le président français, Emmanuel Macron, a reconnu ce lundi qu’il y aura encore une attente «entre quatre et six semaines» avant que les mesures adoptées pour contenir la pandémie de coronavirus ne commencent à être levées, notamment les restrictions à la mobilité nocturne.

Macron a esquissé pour la première fois un calendrier provisoire lors d’une visite dans la ville de Stains, aux questions d’un jeune homme qui lui a reproché que le couvre-feu actuel, en vigueur depuis 18 heures, est trop « dur », selon le Réseau BFMTV.

Le président suppose qu’il faudra encore « endurer » au moins « plusieurs semaines », pendant lesquelles le gouvernement espère finir de contenir une vague d’infections qui a porté la France à des niveaux sans précédent depuis le début de la pandémie. Le pays accumule plus de 3,7 millions de cas de COVID-19.

Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a souligné ce lundi que «l’objectif fondamental» du Gouvernement est de maintenir les centres éducatifs ouverts, message qu’il a voulu rendre clair à l’occasion d’une visite au cours de laquelle il a défendu des initiatives telles que le test de salive aux étudiants.