Sport

L’Uruguay et le Paraguay ont aimé, gagné et qualifié pour les quarts de finale de la Copa América

Lors de la quatrième journée du Groupe A, l’Uruguay, le Paraguay et le Chili ont scellé leur billet pour les quarts de finale, tandis que la Bolivie a dit au revoir à la compétition. Pendant ce temps, la Fédération colombienne de football a exhorté la Conmebol à suspendre l’arbitre Nestor Pitana et les juges du VAR, pour l’arbitrage controversé lors du match du 23 juin contre le Brésil.

L’Uruguay a battu la Bolivie 2-0 et a enregistré sa première victoire dans cette édition de la Copa América. De cette façon, il a assuré sa place en quart de finale, tandis que les Boliviens ont dit au revoir à la compétition.

Le professeur Óscar Washington Tabárez savait qu’il devait sortir pour gagner afin de continuer à rêver de la Coupe, celle que les Uruguayens ont soulevée quinze fois. Bien que jusqu’à présent, lors de la compétition 2021, ils n’avaient obtenu qu’un match nul. Alors cette fois, l’entraîneur a opté pour un changement dans le onze de départ pour générer plus de volume dans l’attaque : le milieu de terrain Nahitan Nández pour le défenseur Giovanni González. Et ça a marché pour lui.

Le premier but est intervenu à la 40e minute, lorsqu’un centre de Giorgian de Arrascaeta s’est terminé dans les filets boliviens grâce à un but contre son camp du gardien Carlos Lampe. Et même si ce n’était pas le plus beau but, il rendait justice à la domination absolue de Celeste sur Green.

En prolongation, Edinson Cavani a accru son avance au tableau d’affichage. Il a été secondé par son coéquipier Facundo Torres avec une passe parfaite du gauche, à laquelle le « matador » a répondu par un tir dans un premier temps pour crier son premier but du tournoi.

L’Uruguay a quatre points : il a perdu à ses débuts contre l’Argentine, a fait match nul avec le Chili et a battu la Bolivie, qui a chuté pour la troisième fois dans la compétition. Alors que La Celeste aura pour objectif de continuer à marquer des points contre le Paraguay lundi, la Bolivie devra affronter l’Argentine de Lionel Messi, en quête d’un point d’honneur.

Le Paraguay a battu le Chili 2-0 et entre en quarts de finale

Ceux d’Eduardo Berizzo ont attaqué leur rival tout au long du match disputé au stade Mané Garrincha de Brasilia. A leur tour, ils ont su parfaitement neutraliser une équipe qui mettait ses espoirs dans les griffes d’Arturo Vidal.

Braian Samudio a ouvert le score à la 32e minute. Un centre dans la surface après un corner exécuté par Miguel Almirón, a permis à l’attaquant du Deportivo Toluca de la Liga MX de México de prendre la tête de son équipe.

Braian Samudio du Paraguay célèbre son premier but avec ses coéquipiers, lors de la Copa América 2021, au stade Mane Garrincha, Brasilia, Brésil, le 24 juin 2021.
Braian Samudio du Paraguay célèbre son premier but avec ses coéquipiers, lors de la Copa América 2021, au stade Mane Garrincha, Brasilia, Brésil, le 24 juin 2021. © Ueslei Marcelino / Reuters

Dans le temps additionnel, une faute commise par Gary Medel sur Carlos González a été sanctionnée de la peine maximale. Miguel Almirón a visé le bas de la barre transversale gauche, et avec sa jambe gauche, il s’est converti pour marquer comme l’un des meilleurs du match.

Les Guarani ont été incisifs contre une équipe chilienne qui a fait match nul avec l’Argentine et l’Uruguay et a battu la Bolivie. Malgré les résultats, les deux équipes ont été classées en quarts de finale. Le Paraguay l’a fait avec 6 points et le Chili avec 5, se classant respectivement deuxième et troisième du groupe A.

La Fédération colombienne de football a demandé la suspension de Nestor Pitana et des juges du VAR

La Colombie a surpris le puissant Brésil en prenant la tête du match disputé hier pour la quatrième journée de la phase de groupes de la compétition. Cependant, un but controversé de Roberto Firmino a changé l’histoire des « caféiculteurs », qui ont fini par s’incliner 2-1.

La FCF a expliqué qu’« à la 77e minute du match, il y a eu un jeu où le ballon a rebondi sur l’arbitre central Nestor Pitana et a conduit à une attaque prometteuse pour l’équipe brésilienne qui s’est terminée par un but. Le VAR a même dit à l’arbitre que la passe du joueur brésilien qui a rebondi sur l’arbitre allait être reçue par un Colombien. Cependant, le juge central et les arbitres de la VAR ont décidé d’omettre l’application de la règle 9 des règles du jeu, affectant directement le résultat du match ».

Pour ces raisons, la FCF a demandé des sanctions pour les personnes impliquées dans cette décision controversée. « La FCF a demandé à la Conmebol la suspension immédiate des arbitres du match, ainsi que récemment la Commission des arbitres a suspendu deux arbitres colombiens pour l’erreur grave et manifeste consistant en l’annulation d’un but lors du match de qualification (.. .) entre l’Uruguay et Paraguay le 3 juin ».

Avec ce résultat, le Brésil est le leader absolu du Groupe B avec 9 points, suivi de la Colombie avec 4. Seule la différence de buts le place devant le Pérou.