Sport

L’organisateur du vol fatidique d’Emiliano Sala est condamné à 18 mois de prison

L’homme d’affaires britannique David Henderson, responsable du vol au cours duquel le footballeur argentin Emiliano Sala et le pilote de l’avion sont décédés en 2019, a été condamné à 18 mois de prison. En octobre dernier, la justice de Cardiff l’avait déjà reconnu coupable de deux chefs d’accusation liés à la sécurité de l’avion et à l’absence des permis correspondants.

Au total, 18 mois de peine doivent être purgés par David Henderson, l’organisateur du vol au cours duquel le footballeur argentin Emiliano Sala et le pilote de l’avion sont décédés, le 21 janvier 2019. L’homme d’affaires de 67 ans est entré en prison lors de la jour vendredi pour commencer à payer sa pénalité.

La décision intervient après que le tribunal de Cardiff a reconnu Henderson coupable en octobre de deux chefs d’accusation : l’un pour avoir compromis la sécurité de l’avion et l’autre pour avoir organisé un vol sans les permis appropriés.

L’avion dans lequel voyageait Sala (28 ans) et que pilotait David Ibbotson (59 ans) s’est écrasé dans la Manche, alors que le footballeur voyageait entre Nantes et Cardiff, où il devait être présenté comme une nouvelle recrue du club de Gallois.

Le corps de Sala a été retrouvé le 6 février de la même année après une perquisition privée menée par sa famille. Les restes du pilote et ceux de l’avion n’ont pas encore été secourus.

Lors du procès, Henderson a été accusé d’avoir « mis en danger la sécurité de l’avion », une accusation qui correspond à la peine de 18 mois qui a débuté ce vendredi.

Dépôt de fleurs devant le stade de la Beaujoire à Nantes le 8 février 2019 en hommage à l'ancien attaquant du club Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion

Dépôt de fleurs devant le stade de la Beaujoire à Nantes le 8 février 2019 en hommage à l’ancien attaquant du club Emiliano Sala, décédé dans un accident d’avion LOIC VENANCE AFP / Archives

L’homme d’affaires a lui-même plaidé coupable au dernier chef d’accusation en octobre pour avoir géré le vol sans disposer des autorisations nécessaires. Pour ce crime, il purgera trois mois de prison, qui seront payés simultanément.

La défense envisage de faire appel de la décision

Les avocats d’Henderson ont assuré qu’ils feraient appel de la condamnation, alors même que les autorités confirmaient qu’une enquête indépendante serait ouverte l’année prochaine.

Au cours de la procédure, le bureau du procureur a expliqué qu’Henderson était coupable d’avoir organisé le voyage alors qu’il savait que le pilote n’avait pas de licence pour effectuer des vols commerciaux et qu’il avait reçu plusieurs avis d’irrégularités des autorités aériennes.

Portrait d'Emiliano Sala placé devant le siège du centre de formation du FC Nantes en 2019 après sa mort dans un accident d'avion

Portrait d’Emiliano Sala placé devant le siège du centre de formation du FC Nantes en 2019 après sa mort dans un accident d’avion LOIC VENANCE AFP

Les avocats du plaignant ont accusé Henderson de « faire passer son activité avant la sécurité des passagers en embauchant des pilotes qui ne sont pas qualifiés pour voler ou qui ne sont pas compétents pour effectuer certains vols ».

Dans un communiqué diffusé à CNN, le club de Cardiff City, l’équipe pour laquelle Emiliano Sala avait signé, a déclaré célébrer la condamnation et faire preuve de solidarité avec la famille.

Avec EFE et les médias locaux