La France

Les autorités sanitaires françaises recommandent une troisième dose de vaccin pour les personnes de plus de 40 ans

La plus haute autorité sanitaire française, la HAS, a recommandé ce vendredi d’administrer une troisième dose du vaccin contre le coronavirus aux plus de 40 ans, alors que le pays connaît un rebond des nouvelles infections ces dernières semaines.

« Un contagio que se produce después de una pauta completa de vacunación puede ser consecuencia de una inmunidad insuficiente », han explicado las autoridades francesas, que por el momento han identificado cerca de 1.350 casos de personas que se han vuelto a contagiar y están en estado grave.

Ceux qui ont été réinfectés, précise la HAS, sont les personnes d’âge avancé ou présentant des comorbidités qui ont été immunisées avec Pfizer lors du début du plan de vaccination, pour lesquelles elle a recommandé une dose supplémentaire six mois après la dernière reçue.

La recommandation s’adresse également aux personnes réinfectées après n’avoir reçu qu’une seule dose, qui doivent attendre au moins six mois après avoir contracté à nouveau le coronavirus pour bénéficier de cette injection supplémentaire, quel que soit l’âge de la personne.

Jusqu’à présent, seules les personnes de plus de 65 ans et les personnes à risque de maladie grave étaient autorisées en France à recevoir une troisième dose de rappel, indispensable pour pouvoir accéder aux espaces publics, même si dès le 1er décembre, les plus de 50 ans commenceront à le recevoir aussi.

En attendant que d’autres tranches d’âge bénéficient de cette dose supplémentaire, le président français Emmanuel Macron a assuré ce vendredi qu’il ne serait pas « surpris » si dans les semaines à venir des progrès étaient réalisés à cet égard en faveur de tous les adultes. sens de l’histoire. »