Le Premier ministre français prévient que le programme du bloc de gauche est un "broyeur de classe moyenne"



Le Premier ministre français, Gabriel Attal, a averti ce vendredi que le programme politique du Nouveau Front populaire, le bloc des principaux partis de gauche qui participeront ensemble aux prochaines élections législatives, est un « broyeur de classe moyenne ».

Comme le souligne Attal, membre du parti Renaissance du président français Emmanuel Macron, le programme électoral de la gauche prévoit une dépense de 25 milliards d'euros en 2024 financée par un impôt sur la fortune et « une taxation des superprofits »

« C'est un broyeur de classe moyenne, il s'agit d'augmentations d'impôts pour la classe moyenne »a déclaré l'actuel Premier ministre français lors d'une visite à Marseille dans le cadre de la campagne électorale législative, prévue les 30 juin et 7 juillet, selon BFMTV.

Macron a annoncé la convocation d’élections anticipées le jour même où le Rassemblement national d’extrême droite remportait une victoire éclatante aux élections européennes. A cette époque, les partis de gauche ont entamé une série de conversations pour participer ensemble aux élections afin de vaincre l'extrême droite et le « macronisme ».

A lire également