La France

Le Premier ministre de Côte d’Ivoire est transféré en France pour un traitement médical

MADRID, 19 février (EUROPA PRESS) –

Le Premier ministre de Côte d’Ivoire, Hamed Bakayoko, a été transféré en France pour y recevoir des soins médicaux, selon des sources citées par le portail d’information Koaci, sans que les détails de son état de santé n’aient été divulgués pour le moment.

Des sources citées par ce moyen ont déclaré que Bakayoko s’est rendu dans la capitale française, Paris, pour être admis dans un hôpital de la ville. Le Premier ministre était absent mercredi lors d’une cérémonie avec les candidats de l’Association gouvernementale des Houphouetters pour la démocratie et la paix (RHDP) aux élections législatives de mars.

Bakayoko, qui est également ministre de la Défense, a accédé au poste de Premier ministre en juillet 2020 à la suite du décès soudain d’Amadou Gon Coulibaly, qui était également le candidat du RHDP à l’élection présidentielle du 31 octobre.

La mort de Gon Coulibaly peu après son retour de Paris, où il recevait des soins médicaux, a conduit le président, Alassane Ouattara, à revenir sur son engagement de ne pas briguer un troisième mandat et de se présenter à nouveau aux urnes, déclenchant une grave crise politique.

L’opposition a dénoncé que la candidature d’Ouattara violait la limite de deux mandats de la Constitution et a annoncé un boycott du vote, bien que la Cour constitutionnelle ait soutenu que les amendements introduits dans la Magna Carta ont remis à zéro son compteur et lui ont permis d’assister aux urnes.

Bakayoko a été à l’avant-garde d’une série de contacts ces derniers mois entre le gouvernement et les principaux partis d’opposition pour tenter de résoudre la crise, qui aura son premier test décisif lors des élections législatives de mars, auxquelles l’opposition ne se présentera pas. un front unifié.