La France

Le parti de Macron change de nom et se rebaptise Renaissance

La République en marche (LREM), le mouvement promu par le président français Emmanuel Macron, sera formellement constitué en parti et changera de nom, de telle sorte qu’il concourra déjà en tant que Renaissance aux élections législatives de Juin.

Les statuts décrivaient encore LREM comme un « mouvement », mais le délégué national, Stanislas Guerini, a confirmé qu’il deviendrait un parti régulier à un moment clé, un peu plus d’un mois avant des élections où ce qu’on appelle la « majorité présidentielle » est en jeu. Guerini a annoncé une « refondation » générale, selon la chaîne BFM TV.

LREM changera même de nom et reprendra celui qu’il utilisait déjà pour ses listes aux dernières élections européennes, même si cette nomenclature restera en retrait dans les législatives car la formation de Macron concourra main dans la main avec plusieurs groupes alliés, dont le Mouvement démocratique (MoDem) de François Bayrou.

Ils présenteront des candidatures communes sous la bannière d’Ensemble (Ensemble), avec l’espoir de préserver la majorité actuelle et de résister aux blocs qui tentent de former les partis de gauche, dont La Francia Insumisa et le Parti socialiste, et ceux de droite, avec l’Association nationale en tête.

Les changements de nom sont une pratique relativement fréquente dans la vie politique française et, de fait, le Groupe national était jusqu’à il y a quelques années encore le Front national. Chez les conservateurs modérés, le changement le plus récent a eu lieu en 2015, lorsque l’Union pour un mouvement populaire (UMP) a été rebaptisée Los Republicanos.