La France

Le parquet antiterroriste français enquête sur l’attentat mortel d’un touriste français au Maroc

Le parquet antiterroriste français a annoncé mercredi l’ouverture d’une enquête sur l’attaque mortelle d’un touriste français samedi dernier dans un marché de la ville de Tiznit, dans le sud du Maroc.

La femme de 78 ans est décédée des suites de blessures reçues avec un couteau. Un suspect de 31 ans a été interpellé le même jour dans la ville d’Agadir, à quelques kilomètres du lieu où la victime a été agressée.

Lundi, les autorités antiterroristes marocaines ont ouvert leur propre enquête et ont indiqué que le détenu est également soupçonné d' »une tentative d’assassinat » sur un citoyen belge à Agadir, qui a dû être hospitalisé en raison de ses blessures, bien que sa situation ne soit pas en danger.

La police marocaine a également révélé que le suspect avait été admis dans un hôpital psychiatrique entre « le 25 septembre et le 25 octobre 2021 », rapporte le journal français « Le Parisien ».

Après l’attentat meurtrier, le ministère français des Affaires étrangères a lancé une alerte à ses citoyens, leur recommandant de rester vigilants « dans tous les lieux publics lors de leurs déplacements au Maroc ».

Dans l’attente de la confirmation des motivations du suspect, depuis 2018 le Maroc n’a été le théâtre d’aucun attentat terroriste lorsque deux touristes scandinaves ont été décapités par trois citoyens marocains pour le compte de l’Etat islamique. Pour ce crime, ils ont été condamnés à mort, peine qui n’avait pas été appliquée depuis 1993.