La France

La police française arrête quatre citoyens russes, dont trois mineurs, dans le cadre d’une opération antiterroriste

MADRID, le 26 mai. (EUROPA PRESS) –

La Direction générale de la sécurité intérieure (DGGSI) de France a arrêté quatre jeunes de nationalité russe, dont trois mineurs, lors d’une opération antiterroriste dans la ville de Strasbourg, dans le nord-est du pays.

Les quatre détenus sont des hommes âgés de 16 à 18 ans, nés dans la région du Caucase russe et au moins trois d’entre eux sont d’origine tchétchène. Tous, selon le journal français «Le Parisien», citant une source judiciaire, sont «soupçonnés d’avoir préparé une action violente», dont aucun autre détail n’a été donné.

L’arrestation, au cours de laquelle certains « médias numériques » ont également été confisqués, fait partie d’une enquête menée par le parquet national antiterroriste, qui s’est concentré ces derniers mois sur le terrorisme islamiste qui vient du Caucase, après le meurtre le mois dernier en mars du professeur Samuel. Paty, décapité par Abdoullakh Anzorov, d’origine tchétchène.

Déjà à la fin du mois d’avril, deux citoyens russes et un Géorgien, qui faisaient partie de la communauté tchétchène en France, ont été inculpés et emprisonnés pour « association en vue de commettre des actes terroristes » et « financement du terrorisme ».

gestioninclusive@gmail.com