La France

La nouvelle ministre française des Affaires étrangères garantit son soutien aux diplomates avant leur grève du 2 juin

La nouvelle ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a déclaré son plein soutien au corps diplomatique pour tenter d’empêcher la grève prévue le 2 juin contre des réformes organisationnelles qui pourraient tronquer les aspirations professionnelles de ses membres, selon les organisateurs.

« Je me souviendrai toujours de qui je suis et d’où je viens. Vous pourrez toujours compter sur moi. Chacun d’entre vous est nécessaire à notre diplomatie », a-t-il déclaré dans son discours à sa nouvelle résidence de travail à Paris, recueilli par ‘ Le Figaro’.

Ses déclarations interviennent après l’appel organisé par sept syndicats français contre l’intégration du corps diplomatique dans une structure étatique commune qui « soulève des interrogations sur la poursuite d’une carrière professionnelle, le sens de la mission et les relations avec les autorités ».


Les syndicats déplorent également la « disparition progressive » de la profession diplomatique dans un département qui a vu ses effectifs réduits de moitié ces dernières décennies.

Le Drian a accompagné son successeur lors de l’événement, qui a marqué la fin d’une carrière de dix ans au gouvernement. « Le quotidien ici est fait de vigilance, de mobilisation et d’action, surtout quand la guerre revient au cœur de notre continent », a déclaré l’ancien ministre, qui a dédié ses adieux à sa patrie, où il reviendra avec sa famille.

« Vive la République et vive la Bretagne », a conclu l’ancien diplomate.