La France

La France regrette 400 décès supplémentaires et accumule plus de 6000 patients atteints de coronavirus en USI

Macron prévoit une réouverture de l’industrie hôtelière par étapes entre début mai et fin juin

MADRID, 27 avr. (EUROPA PRESS) –

Le ministère français de la Santé a fait état de 398 décès par coronavirus enregistrés le dernier jour, alors que le pays accumule 6001 patients en réanimation, un chiffre qui a été atteint pour la première fois depuis l’accouchement de mars et avril 2020.

La France a ajouté 5 962 cas confirmés le dernier jour, pour atteindre un total de 5 503 996 positifs enregistrés depuis le début de la pandémie, alors que le nombre de décès dus au COVID-19 s’élève désormais à 103 256.

Ce «plateau épidémique», tel que décrit par les autorités, maintient 30 596 personnes atteintes de coronavirus admises dans les hôpitaux français, 309 de plus que la veille, où 77 045 personnes décédées au total sont décédées.

Ce lundi, la France a entamé la première phase de son plan de désescalade, avec la réouverture sous «des protocoles très stricts» des écoles maternelles et primaires, ainsi que la réalisation de tests massifs au sein des établissements scolaires.

Dans ce contexte, le Premier ministre français, Emmanuel Macron, s’est rendu lundi dans une école primaire de Melun, dans le département de la Seine et de la Marne, où il a présenté quelques détails sur la prochaine réouverture.

« On va essayer de changer le couvre-feu, car à 19h00 c’est un peu tôt », a détaillé Macron, qui a opté pour une réouverture des restaurants « par étapes » entre début mai et fin juin, selon le taux d’incidence du coronavirus dans chacun des départements français, selon «Le Monde».

«Chacune des étapes dépendra des résultats que nous aurons obtenus: nous cherchons toujours dix à quinze jours pour consolider les résultats», a-t-il expliqué lors de sa visite au centre éducatif.

De même, il a indiqué qu’il tentera de rouvrir les établissements culturels «de cette première phase» avec des mesures de «réduction de capacité».

De cette manière, il a précisé que les terrasses, les espaces culturels et une partie des magasins pourraient être rouverts à la « mi-mai », tandis que l’intérieur des restaurants dans les zones moins touchées « au début du mois de juin », pour continuer avec d’autres zones « à la mi-juin ou tard ».

De son côté, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a affirmé, à cet égard, que Macron détaillera « prochainement » les étapes définitives de la réouverture et du développement de la désescalade.

gestioninclusive@gmail.com