La France

La France rapatrie sept enfants du nord-est de la Syrie, où des milliers de mineurs étrangers restent

MADRID, 13 janv. (EUROPA PRESS) –

Les autorités françaises ont achevé le rapatriement de sept enfants de nationalité gauloise qui se trouvaient dans le nord-est de la Syrie, où il y aurait encore des milliers d’autres mineurs, pour la plupart des enfants d’étrangers qui se sont rendus au Moyen-Orient pour rejoindre la lutte armée dans différents côtés.

Le ministère français des Affaires étrangères a expliqué qu’il s’agit de mineurs «particulièrement vulnérables», qui «ont pu être récupérés conformément aux autorisations données par les autorités locales, auxquelles Paris a remercié leur« coopération ».

Les mineurs ont été à la disposition des autorités françaises après leur rapatriement, ainsi que des responsables des services sociaux, selon la note publiée par le gouvernement.

Des milliers d’enfants de différentes nationalités attendent toujours dans les camps du nord-est de la Syrie que leur avenir soit clarifié, malgré le fait que les ONG et l’ONU ont exhorté les pays dont ils sont ressortissants à prendre en charge. La réticence de nombreux gouvernements signifie que les transferts arrivent avec un compte-gouttes.

L’Allemagne a rapatrié 12 mineurs en décembre, tandis que la Finlande en a transféré six, ont rapporté les deux gouvernements.

gestioninclusive@gmail.com